lundi 6 février, 2023

Enfin un projet pour l’Ilot Vinci à Tours ?

C’est une des plus grosses verrues de la ville de Tours… Juste à côté de la gare, l’Ilot Vinci fait pâle figure. Cet ensemble de petits immeubles comprenant notamment un hôtel et un fast food est voué à la démolition depuis une décennie mais rien n’a bougé. C’est tellement moche en plein centre-ville que la mairie a récemment débloqué des crédits pour y financer la création de deux œuvres de street art. Des fresques qui ne seront peut-être pas éternelles…

Lors de ses vœux à l’Opéra de Tours ce mercredi 11 janvier, le maire de Tours a laissé entendre qu’un projet était en cours de finalisation pour cette parcelle jouxtant la ligne de tramway.

Au cours de son discours, Emmanuel Denis a ainsi donné rendez-vous d’ici la fin du premier trimestre pour l’annonce « d’un ambitieux projet architectural tourné vers l’avenir ». L’élu écologiste n’a pas voulu en dire plus. Cela dit, dans tous les cas, il faudra plusieurs années avant que le chantier arrive à son terme. Déjà parce qu’une partie des bâtiments appartient toujours à des propriétaires privés avec qui il faudra négocier un prix d’achat susceptible de les convaincre de vendre. Il faudra ensuite démolir puis reconstruire.

Beaucoup de questions demeurent par ailleurs : qui portera le projet (un acteur public ? Le privé ? Les deux ensemble ?) et pour quelle ambition (des loisirs ? Du logement ? Du social ? Du commerce ?). Fut un temps, la municipalité au pouvoir depuis 2020 envisageait d’installer sa Maison de l’Hospitalité dans ce secteur. Mais ce programme destiné à favoriser l’intégration des personnes migrantes pourrait finalement voir le jour ailleurs, car il est annoncé bien plus tôt que l’aboutissement du projet de l’Ilot Vinci, peut-être dès cette année 2023.

On va donc encore patienter un peu… Sachant qu’Emmanuel Denis sera attendu au tournant car ce n’est pas la première fois qu’on annonce du neuf dans cette partie de la ville. En son temps, il y a dix ans, l’ancien maire socialiste Jean Germain y voyait une grande tour. Puis Christophe Bouchet (maire de 2017 à 2020) envisageait aussi un chantier d’immeuble moderne qui n’a pas abouti.

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !