dimanche 3 juillet, 2022
  • La Gloriette
  • AZG
  • ESRA

A Tours, plus d’alcool après 22h dans les épiceries de nuit

Quand vient la nuit il y a trop de personnes ivres dans le centre-ville de Tours… Voilà le constat fait par la préfecture, la vile, la police nationale et la police municipale. « Tours représente 60 à 70% de la délinquance de voie publique que nous gérons dont 45% des faits qui se déroulent la nuit » explique par exemple la directrice départementale de la sécurité publique Laurence Lairet quand le directeur de la police municipale évoque un nombre de plus en plus conséquent de tapages nocturnes liés à l’alcoolisation.

La situation inquiète les autorités : « Avoir des personnes en état d’ivresse compliqué les interpellations car on ne sait pas comment réagir » note Laurence Lairet. Et selon le directeur de cabinet de la préfecture d’Indre-et-Loire Charles Fourmaux, « les personnes alcoolisées sont plus vulnérables face aux individus mal intentionnés. »

Nouvelles mesures jusqu’au 15 octobre

Il va donc y avoir réaction. Ce vendredi 20 mai un plan d’action mélangeant répression et prévention a été dévoilé. Il met à jour un arrêté préfectoral qui remonte à une vingtaine d’années et qui n’était plus applicable (en cas de contravention, il était possible de l’attaquer et de gagner au tribunal en raison de son obsolescence). Le nouveau texte ne change rien aux horaires de fermeture des bars (1h sur l’ensemble du département, 2h dans les villes de Tours, Saint-Avertin, Joué-lès-Tours, Chambray et Saint-Cyr-sur-Loire) en revanche il impose l’arrêt de toute vente d’alcool de 22h à 6h du matin dans les épiceries de nuit.

Valable jusqu’au 15 octobre, le texte est plus souple que le précédent qui interdisait les achats de bouteilles après 21h. La nouveauté c’est que les autorités comptent bien le faire appliquer, alors que ces dernières années la mesure était largement contournée car non contrôlée.

Trois secteurs sont concernés : le Vieux-Tours entre les Halles et la Rue Nationale, le quartier Colbert jusqu’à la cathédrale mais aussi le secteur qui entourne l’Avenue de Grammont entre la Place Jean Jaurès et l’arrêt de tram Charcot (absent de l’arrêté du début des années 2000). Dans toutes ces zones, les épiceries de nuit et autres commerces risquent 150€ d’amende en cas de vente d’alcool nocturne, avec à chaque fois alerte des autorités administratives. Les sanctions peuvent alors aller d’un avertissement pour la première infraction à des fermetures en cas de récidive, « d’abord des interdictions de vente d’alcool en journée puis des fermetures totales du commerce » précise Charles Fourmaux qui ajoute :

« Il faut faire comprendre à ces commerces qu’ils risquent gros. »

L’adjoint au maire de Tours chargé de la tranquillité publique Philippe Geiger justifie le procédé :

« On est conscient que le modèle économique des épiceries de nuit repose sur la vente d’alcool mais il faut qu’ils prennent leurs responsabilités. On ne peut pas encourager des modèles qui ne sont pas bien légaux. »

Concrètement, seuls les faits observés en flagrant délit pourront être sanctionnés, ce qui nécessitera une mobilisation spécifique des forces de l’ordre pour surveiller les commerces. La direction du commissariat assure qu’elle en a les moyens. A noter que les organisateurs de manifestations événementielles pourront toujours demander des dérogations pour vendre de l’alcool après 22h. Par ailleurs, l’arrêté n’est pas couplé avec une interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique qui serait « trop compliquée à faire respecter », notamment sur les bords de Loire où de nombreux groupes se retrouvent en soirée.

En parallèle, deux jeunes en service civique vont aller à la rencontre des fêtards du centre-ville pour faire de la prévention, notamment distribuer des éthylotests et des préservatifs. Ils seront en mission chaque jeudi, vendredi et samedi soir de 20h30 à 23h30 jusqu’au 19 juillet : « Notre but est aussi pédagogique pour que la fête soit responsable » résume Charles Fourmaux. 9 000€ ont été débloqués pour cette action.

Olivier Collet

  • ESRA

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • TALM
  • TALM
  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !