mercredi 5 octobre, 2022

Tours : la taxe foncière va augmenter

C’est le genre d’annonces qui déclenche en général son lot de mécontents. Lundi prochain, en Conseil Municipal, la majorité d’Emmanuel Denis va présenter ses orientations budgétaires pour 2022, ainsi qu’une projection sur les 10 ans à venir. Parmi les mesures annoncées : une augmentation de la taxe foncière avec des bases municipales en hausse de 4,5 points.

« Le taux de la taxe foncière est faible comparé aux villes de taille similaire » justifie l’adjoint aux finances Frédéric Miniou, en précisant « il est inférieur de 11% par rapport à la moyenne ». Un taux stable depuis 2015 et la dernière hausse votée par l’ancienne majorité de Serge Babary.

En 2022, ce taux va passer de 38,94% à 43,44 %. « A Orléans il est de 48,37% et de 54,24% à Angers » précise encore l’élu délégué aux finances.

Cette augmentation est un levier retenu par la majorité d’Emmanuel Denis pour financer son plan pluriannuel d’investissements. Sur les 10 prochaines années, la Municipalité envisage en effet 450 millions d’euros d’investissements, notamment pour rénover les bâtiments publics et rattraper ainsi un sous-investissement chronique. « Depuis des décennies, la ville de Tours investit 30% de moins soit 7 à 10 millions d’euros de moins que les autres villes de la même taille » poursuit Frédéric Miniou qui évoque « une dette grise » comme conséquence principale, c’est-à-dire la détérioration des bâtiments de la ville à l’instar des écoles.

Les écoles vont d’ailleurs bénéficier d’une part importante de ces investissements avec 120 millions d’euros prévus dans le cadre du plan « Ecoles en transition » qui prévoit 19 rénovations ou reconstructions d’écoles sur les 58 de la ville, une numérisation des bâtiments pour d’autres ou encore la réfection des cours de récréation…

« Nous n’allons pas investir dans de nouveaux grands projets, mais nous concentrés sur des investissements importants » a conclu cette présentation, le maire de Tours, Emmanuel Denis.

Une annonce qui ne manquera pas de faire débat en tout cas en conseil municipal. Ce lundi, la conseillère d’opposition Marion Cabanne, s’offusquait ainsi non seulement de cette augmentation de taxe foncière, mais aussi de son annonce avant même que la commission des finances ne soit réunie.

Lire également sur 37 degrés : Les orientations budgétaires font débat avant même le Conseil Municipal

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !