samedi 28 janvier, 2023

Le Tours FC valeureux guerrier contre St Etienne

Récit d’une « tragédie » en huit actes pour ce 16ème de finale de Coupe de France.

3-5, score final. La hierarchie du sport a été respectée, St Etienne repart de Touraine avec un billet pour les 8èmes de finale de la Coupe de France et Tours rentre au vestiaire avec des regrets, quelques aigreurs mais aussi de la fierté, en particulier celle d’avoir fait douter le 4ème du championnat de Ligue 1. Car il faut dire les choses comme elles sont : jusqu’à la 63ème minute du match, les Verts ne faisaient pas trop les fiers. Dès la 11ème minute ils ont même eu droit à un avertissement après un coup franc : les bleus menaient alors 1-0.

En même temps les joueurs d’Alex Dujeux n’avaient pas le droit de décevoir. Ce match, c’était la rencontre de l’année. Celle ou le stade était enfin plein. 16 057 spectateurs annonce le speaker survolté avant le coup d’envoi… 16 033 annonce-t-il au début de la première prolongation (mais où se sont envolés ces 24 gens ??). Et dans tout ça, il y avait 500 Stéphanois, plutôt bien rôdés à l’exercice du chant en tribune que le public Tourangeau a encore parfois un peu plus de mal à maîtriser (pourtant ce n’est pas compliqué, il suffit de dire « Allez les bleus ! » comme pour l’équipe de France, c’est ce qu’a expliqué un papa à sa petite fille juste avant de grimper en tribune).

Des supporters déçus et heureux à la fois

Donc, dès le début du match, Tours mène la danse. Et domine globalement le jeu. C’est le TFC qui propose les plus belles actions, qui se balade le plus souvent dans le camp adverse. Ca dure une demi-heure, et puis en fin de première mi-temps l’adrénaline retombe un peu, mais pas assez pour mettre les locaux en danger. Idem d’ailleurs au retour des vestiaires : St Etienne se fait plus présent, ses supporters allument quelques fumigènes, les joueurs font des aller-retours sur le terrain et finalement l’ASSE trouve une faille et égalise à la 63ème. S’il n’y avait eu qu’une brèche, Tours aurait pu se sortir de cette histoire. Sauf que coup sur coup les visiteurs assoment Kamara autour de la 70ème minute. 1-3, clairement ça sent mauvais.

« Bouge ton … » hurle un supporter à on ne sait pas trop quel bleu sur le terrain. Manifestement le message a été entendu : pleine lucarne à la 75ème minute, record de décibels à La Vallée du Cher. Puis à la 80ème, tous les flashs s’allument en tribune sud : Bergougnoux s’apprête à tirer un pénalty important. Ca rentre et le match est relancé : 3-3, on va en prolongations, et tant pis si les doigts de pieds sont congelés, il faudra tenir 30 minutes de plus. Sauf que là Tours est à la peine et paie clairement son manque de niveau physique qui lui fait souvent défaut depuis le début de la saison. Lors de la première période des prolongations, St Etienne marque une première fois profitant d’un carton rouge assez discuté pour le TFC avant d’enfoncer le clou à 3 minutes du terme.

Ecoeurés, certains spectateurs quittent alors le stade (ou alors c’est juste une stratégie pour éviter les bouchons), d’autres s’énervent en traitant les Verts d’escrocs et de truands (on se console comme on peut…). Sur la route du retour, un père et son fils discutent de l’arbitrage, deux jeunes hommes sont ravis d’avoir « vu beaucoup de buts ». « Oui, c’était un beau match » nous confirme un autre. Est-ce que ce sera suffisant pour les convaincre de revenir supporter les bleus en championnat alors qu’ils en ont bien besoin ? Ce serait déjà ça de gagné, à défaut d’une coupe.

Olivier COLLET

DES CE JEUDI MATIN, TOUTES LES PHOTOS DU MATCH SUR INFO-TOURS.FR

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !