Indre-et-Loire

52 nouveaux migrants sont arrivés en Indre-et-Loire

De Paris à Chinon.

On savait depuis plusieurs semaines que dans le cadre du plan gouvernemental visant à démanteler les camps de migrants du pays, la région Centre-Val de Loire devait accueillir 580 personnes, dont une centaine en Indre-et-Loire.

Nous y sommes depuis ce mardi avec l'arrivée de 52 personnes à Chinon, en provenance de Paris. Ces hommes principalement originaires du Soudan (d'après la préfecture) seront logés dans un centre social EDF du chinonais. Ils sont seuls et âgés de 18 à 30 ans et étaient "volontaires" pour partir de la capitale. C'est l'Etat qui finance leur hébergement et l'association Adoma qui les accompagne, comme c'est déjà le cas pour les 46 hommes arrivés il y a 15 jours à St-Pierre-des-Corps, en provenance de Calais.

La préfecture précise que "pendant une période transitoire" ces migrants vont bénéficier "d'une aide à l'orientation vers une demande d'asile en France", ils seront ensuite réorientés vers des centres d'accueil pour demandeurs d'asile (CADA).