dimanche 29 janvier, 2023

Des dizaines de cerveaux en fusion au Startup Week-end de Tours (+ nom des gagnants)

On a rendu visite aux entrepreneurs qui participent à l’événement du week-end sur le site Mame.

Vu de l’extérieur, le site Mame semble bien calme. Erreur ! Dans l’ancienne imprimerie tourangelle ça bouillonne de tous les côtés, une vraie ruche ! Depuis ce vendredi soir s’y tient le Startup Week-end. Le concept : 54h pour monter un projet d’entreprise innovant et potentiellement viable. Marie sera notre guide. Avec ses lunettes aux couleurs de l’événement accrochées dans les cheveux, elle nous montre d’abord la salle où tout a commencé : 73 personnes sont venues y écouter les projets. Il y en a eu une trentaine de présentés (thème : business-tech-design) et les participants ont voté pour leurs préférés. 13 d’entre eux ont été retenus et au final 11 équipes se sont créées. Charge ensuiite à elles de bosser comme des dingues pour être prêtes à passer devant le jury ce dimanche à 17h. C’est lui qui aura le dernier mot et donnera peut-être le coup d’envoi d’une grande aventure.

« Ici, c’est du jus de cerveau » raconte Marie en nous faisant pénétrer ensuite dans la grande salle de brainstorming dans laquelle se sont réparties les équipes. « On les nourrit, on les chouchoute pour qu’ils puissent travailler au mieux » explique la bénévole. En effet, ils ont tous des cernes (les derniers sont partis à 4h du mat’ pour revenir dès 8h, certains ont dormi sur place) mais il y a une belle ambiance : on se balance des stabilos, on s’invective avec l’aide d’une voix informatique préenregistrée, on joue au ping-pong… ou on fait des selfies dans la « boîte à selfies » smily box posée là par une photographe de la région. Ca explique mieux la frise de photos affichée sur un étrange mur couvert d’enveloppes : « les participants peuvent se laisser des messages entre eux » précise Marie.

Retour dans la salle de travail : un homme debout se lance : « Startuuuup »… « Week-end !!! » lui répond la salle d’une seule voix. Donc ça, c’est pour le cri de guerre. Car c’est la guerre. La chasse à la bonne idée, au business modèle novateur qui fonctionne. Pour vérifier qu’ils sont bons, les participants du Startup Week-end Tourangeau ont plusieurs outils à leur disposition. « Là, on les pousse à sortir dans la rue pour parler de leur concept aux gens et voir si ça plait » nous explique Marie qui nous présente aussi deux juristes venues questionner les équipes : « au total, on a 12 mentors qui sont là pour les tester, poser les questions qui fâchent ». Histoire d’éviter le crash, parfois inévitable quand on fonce tête baissée dans son idée sans lever les yeux pour se poser.

Vous connaissez le Storyshaking ?

Sur les 11 projets en train de naître, 3 seront primés à l’issue de l’événement (le jury est composé de 8 membres). Ils bénéficieront d’accompagnements dives offerts par les partenaires du concours (Orange, la CCI Touraine, l’association Paloal Tours…) comme des formations. Celui d’Antoine sera peut-être l’un d’eux. Le jeune community manager et ses 6 coéquipiers (photo en haut de l’article) sont en train de mettre au point le Storyshaking (addition de Story et shaker). Mais si, vous savez, ce jeu qui consiste à se mettre à plusieurs pour écrire une histoire en faisant une chaîne d’idées. Lui voit bien naître des scénarios de films ou des BD via ce jeu vieux comme le monde, et ce en utilisant le modèle participatif d’Internet. « On pourra utiliser le texte, l’audio, la photo ou même la vidéo ». Et pour le financer, il a aussi l’idée : « on va vendre le concept à des marques. C’est elles qui pousseront leurs clients à écrire le film ou la BD de McDo, par exemple. On pourra aussi faire du placement de produit en faisant en sorte que l’un des personnages dise à un moment ‘tiens, je vais boire un Coca Cola' ».

Preuve que ces idées que l’on peut trouver biscornues au premier regard ont de l’avenir, Mathurin. Lui, il était dans la même situation qu’Antoine l’an dernier : déficit de sommeil, indigestion de m&ms… Maintenant, cet ancien salarié dans le secteur du service en informatique a quitté son boulot pour créer sa boîte avec l’appli touristique Pirates de Loire, dont le lancement officiel est imminent (on a pris son carte, on vous racontera). Et ce n’est sans doute qu’un début car des Startup Week-end il va encore y en avoir plein en France et à Tours. Le prochain sans doute dès la fin 2015, justement orienté sur le tourisme. Préparez la vitamine C !

Olivier COLLET

EDIT après la publication des résultats :

L’application PeetchApp remporte le premier prix ! Et ça tombe bien puisqu’on  les avait donc rencontrés pendant notre reportage !

Tour(s)Plus écrit ceci : « Le choix du vainqueur a été très délicat à établir, la concurrence était rude ! L’équipe Sonson a ainsi remporté  le 2ème et le prix « coup de cœur » d’Orange avec une innovation très technologique qui utilise des « tags » ultrasons incorporés à des message vocaux (type radio) que l’application reconnait et renvoie vers un contenu approprié (site web, réseau social,…). Cette application a d’ores et déjà été achetée par les organisateurs du prochain TEDeX Tours et sera mise en œuvre à cette occasion ! L’équipe #Quiapportequoi a pour sa part fini à la 3ème place. »

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !