lundi 6 février, 2023

TOURS : Mesures de sécurité exceptionnelles pour la marche blanche

La circulation s’annonce particulièrement compliquée.

Ce dimanche dès 15h, en même temps que Paris, Tours est appelée à descendre dans la rue pour une grande marche blanche après les attentats qui ont fait 17 morts entre mercredi et vendredi. Le rassemblement, qui partira de la Place de la Liberté pour rejoindre la Place Jean Jaurès, pourrait attirer au moins 10 000 personnes voire beaucoup plus : elles étaient par exemple plus de 20 000 à Orléans ce samedi, sachant que la ville est de taille comparable à la nôtre.

« Quand on voit que Pau est capable de mobiliser le tiers de sa population, c’est conséquent. Ce n’est pas une manifestation ordinaire » nous expliquait un policier ce samedi après-midi. « D’habitude, nos services de renseignement sont en contact régulier avec les organisateurs comme les syndicats et peuvent faire des estimations sur la participation. Le public à qui le rassemblement s’adresse est ciblé. Mais là, ce n’est pas le cas » nous dit-on encore. Ainsi, de mémoire de policier, la marche de ce dimanche pourrait être historique, au moins la plus importante depuis 15-20 ans. Seuls les mouvements de lutte sur les retraites ont été vraiment massifs sur cette période (en général, les autres cortèges réunissent 200 à 500 personnes).

50 policiers sur le terrain + des renforts

A événement exceptionnel, dispositif de sécurité exceptionnel. Surtout dans le contexte actuel. La crainte des forces de l’ordre c’est qu’il y ait des débordements, que des fauteurs de trouble cherchent à profiter de l’occasion pour se faire remarquer. Mais les fonctionnaires tiennent à rassurer « nous avons prévu un dispositif exceptionnel, cela va de soi. Cela dit, il ne faut pas s’attendre à voir 300 policiers car à Tours on ne les a pas. En revanche, nous aurons des renforts de CRS qui ne sont pas engagés spécifiquement sur cet événement mais qui sont disponibles ».

Ainsi, la manifestation devrait au moins être surveillée par une cinquantaine d’hommes du commissariat auxquels il faut rajouter les effectifs de la police municipale. Parmi les choses à gérer : la circulation. « Toutes les rues entre la Place de la Liberté et la mairie seront fermées » précise l’adjoint à la sécurité de Tours, Olivier Lebreton. Le tram devrait circuler mais sera sans doute limité. Quant aux bus, ils seront déviés, notamment les lignes, 2, 3, 4, 5 et 10. « On a reçu une note de 5 pages » nous précise encore la police pour bien nous faire comprendre qu’elle met en place des dispositions inédites. Et il faudra sans doute une grande capacité d’adaptation aux équipes de terrain car, vu le monde, « on ne peut pas trop prévoir le parcours emprunté ».

Olivier COLLET

 

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !