mercredi 7 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

Au Sanitas, présentation détaillée du futur projet Marie Curie

A Tours, le quartier du Sanitas est en transformation. Après la démolition de la station essence Total et de la barre St Paul située juste à côté, c’est le secteur Marie Curie qui entre en chantier dans le cadre du vaste plan de rénovation financé en grande partie par l’Etat via son programme pour la rénovation des quartiers dits populaires.

Situé juste à côté des voies SNCF et de la passerelle Fournier qui mène à la Rue Edouard Vaillant, le secteur Marie Curie est voué à devenir un pôle très important du quartier. D’ici 2025, le centre social Plurielles doit notamment y déménager dans des locaux neufs voués à remplacer son adresse actuelle au bord des rails du tram sur l’Avenue De Gaulle. Au total, il bénéficiera de 1 400m² et cohabitera avec un tiers lieu culturel, c’est-à-dire un espace de 2 000m² un peu multifonctions avec par exemple de l’accueil d’artistes ou des événements. La présence de l’équipe du festival estival Terres du Son a été évoquée par la ville.

Cet ensemble sera situé au plus près des rails et de la passerelle au cœur d’un complexe de 5 bâtiments qui comprendra notamment une tour (et des parkings souterrains pour le stationnement). Un projet qui a vu le jour dans le cadre des Appels à Projets Innovants lancée par l’équipe de l’ancien maire Christophe Bouchet (2017-2020) et qui doit voir le jour à l’horizon 2025.

On y trouvera également 320 logements avec l’objectif d’accentuer la mixité sociale du quartier (dont de baisser la proportion de HLM). Ainsi, 120 appartements seront en accession libre dans la tour (qui comptera également 600m² de bureaux). A cela s’ajouteront 180 logements en coliving (c’est-à-dire avec des espaces communs) et 20 logements en accession sociale pour des foyers modestes. Le projet a néanmoins évolué par rapport aux premiers plans, notamment pour éviter d’avoir à dévier une canalisation souterraine explique l’adjointe au maire Cathy Saouvrey en charge de l’urbanisme. Des espaces publics seront par ailleurs créés, notamment pour faciliter les mobilités douces.

Du côté de l’opposition on se réjouit que ce dossier issu des Appels à Projets Innovants ait été retenu mais Christophe Bouchet regrette que les autres projets envisagés soient tous aux oubliettes, hormis celui du Hangar Col dans le quartier des Casernes à l’ouest. « C’est dommage, cela aurait donné un élan à la ville » pointe l’élu centriste.

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !