lundi 23 mai, 2022
  • Chambray en Mai

Un décorateur de couteaux Tourangeau réclamé à Paris

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Il exposait ce week-end au salon du Made In France.

Certes, il a payé son stand. Mais Pascal Lefvère est fier : c’est les organisateurs du salon parisien du Made In France qui l’ont contacté pour qu’il vienne exposer ce week-end Porte de Versailles. Une belle vitrine pour ce passionné de coutellerie de Montlouis-sur-Loire, ancien cheminot et désormais à la tête d’une petite entreprise plutôt reconnue dans le milieu.

« Je suis avant tout un collectionneur » nous explique cet ancien cheminot qui se déplace en général avec un arsenal de plus de 300 couteaux : « ce sont des pièces uniques que j’achète à des artisans et que je décore avant de les vendre » précise-t-il, sachant aussi qu’il est toujours à la recherche de pièces rares, comme cet ustensile ayant servi à un Meilleur Ouvrier de France dans les années 1970 ou d’autres faits en dent d phacochère. « J’ai toujours aimé le couteau et comme j’ai pu partir en retraite tôt je me suis lancé dans cette aventure à corps perdu » raconte Pascal Lefèvre, qui a eu la chance de faire les bonnes rencontres au bon moment pour parfaire sa technique et produire un travail qui demande une extraordinaire précision.

Son crédo c’est donc le Made In France. Mais avec de sacrées exigences : Pascal Lefèvre ne traite qu’avec de petits artisans. Qui travaillent seuls ou dans des entreprises familliales. Certains viennent notamment de « la capitale du couteau », la très agréable ville de Thiers, en Auvergne (photo sous cet article). « Je privilégie le côté artisanal, fait à la main » ajoute le décorateur qui a conscience de proposer des produits de luxe mais qui savent séduire : « cet été, dans une boutique éphémère à Amboise, on en a vendu 135 en deux mois pour des sommes allant de 80 à 800€ ». Oui, il y a donc un marché pour la grande qualité en provenance de notre monde rural. « La coutellerie française se porte bien, il y a de grands passionnés » déclare fièrement Pascal Lefèvre, dansle métier depuis 3 ans, et sans doute pour de nombreuses années encore.

Olivier COLLET

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !