mercredi 8 février, 2023

Sophie Auconie dit « chiche » pour une autre politique migratoire en Europe

L’ex députée européenne réagit aux récents événements survenus en Méditerranée.

On les appelle les « cargos fantômes » : laissés à l’abandon en mer, ces bateaux remplis de migrants vides de leurs équipages posent un nouveau problème aux autorités européennes. Non seulement les passagers y sont très nombreux (1250 ces derniers jours) mais en plus la technique est bien différente de celle observée jusqu’ici : des embarcations de fortunes transportaient des candidats à l’exil en grand nombre au péril de leur vie. Désormais, les passeurs font donc du transport de masse : « Puisqu’ils assurent ce commerce indigne en toute impunité, sans aucune démarche d’investigation, d’arrestation et de sanctions… ils « industrialisent » leur commerce révoltant. Seule, l’Union européenne peut initier une politique d’immigration d’envergure » plaide l’élue Tourangelle et ex députée européenne Sophie Auconie.

Elle propose dans un premier temps, comme en Amérique du Nord, la création d’une Agence Européenne d’Immigration, « en effet, de nombreux Etats membres de l’UE font appel à de la main d’œuvre immigrée pour équilibrer l’offre d’emplois de leur demande nationale. Il faut donc que ces besoins soient traités à l’échelle européenne avec des règles contraignantes tant pour les Etats que pour les immigrants. Nous accueillerons alors décemment les populations immigrées dans un flux supportable pour l’UE ».

Sophie Auconie espère par ailleurs le renforcement de la police européenne des frontières (Frontex) « dont le budget a baissé de 110 milliards à 85 milliards ». Sa priorité : qu’elle soit capable d’agir pour retrouver les passeurs. L’élue demande enfin « Une politique de développement ambitieuse à destination des pays pauvres ou des pays émergents », « il faudra également que l’UE intervienne, comme levier économique, auprès des ONG, associations et fondations qui interviennent auprès de ces populations ».

O.C.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !