mardi 27 septembre, 2022

Bientôt un grand jardin made in Tours au coeur de la Chine

La ville recevait samedi une délégation de Luoyang, avec qui elle est jumelée.

En mai dernier, Tours avait reçu l’Ambassadeur de Chine en France à l’occasion de sa Foire. Ce week-end, c’est directement depuis la Chine qu’une délégation est arrivée pour visiter la ville et ses environs, mais surtout rencontrer l’équipe municipale. Menée par Chen Xuefeng (1er personnage de la cité, avec encore plus de pouvoir que le maire), elle est arrivée vendredi avant son départ ce dimanche en direction de Strasbourg. Son objectif : faire un point sur les relations entre Tours et cette ville de 7 millions d’habitants que les deux communes souhaitent voir fructifier autour d’un axe principal : les jardins et les fleurs, car Luoyang est notamment la ville de la pivoine, ce qui se fête chaque printemps pendant 3 semaines : « à ce moment-là, toute la ville est recouverte de pivoines, même les bus » se souvient Jérôme Tebaldi – adjoint en charge des relations internationales de Tours – qui y a été ce printemps.

« Le jumelage entre Tours et Luoyang est l’un des plus anciens en France depuis le 12 décembre 1987 » a souligné le maire tourangeau Serge Babary. Le premier cadeau offert par les Chinois à l’époque : évidemment 3 000 pivoines « que nous cultivons depuis et qui nous ont aidé à obtenir le label de ville Fleur d’Or en 2014. » « Nous espérons nouer de nouvelles relations autour du tourisme, de la culture et bien sûr de l’économie » a ajouté l’élu qui veut axer les futurs partenariats autour de l’environnement ou encore des nouvelles technologies.

C’est d’ailleurs pour ça que les Chinois sont venus en France et en Touraine. En 48h, ils ont visité le centre de maintenance du tramway de Tours (parce qu’ils en veulent un aussi), la station d’épuration de l’Île Aucard, le Haut de la Rue Nationale, le Château de Villandry… Un programme qui permet aux représentants de Luoyang de s’inspirer du savoir-faire français pour progresser : « votre ville est une cité biologique moderne avec notamment un vaste plan pour des logements à énergie passive » a noté Serge Babary complimenté ensuite par Chen Xuefeng sur ses « bons résultats dans les dommaines de l’économie et du social. » (les deux représentants se sont respectivement offert du vin de Loire et une grande peinture fleurie).

Outre les projets sur l’environnement ou les transports, c’est la création d’un jardin à la française dans un grand parc de Luoyang qui était au centre de la rencontre. De premiers échanges avaient déjà eu lieu en début d’année (et notamment lors de la visite sur place de Jérôme Tebaldi) permettant aux techniciens des espaces verts de la ville d’élaborer un projet sur 3 parterres, ce qui a été présenté lors de la réunion (photo ci-dessous). Mais au final, les Chinois ont annoncé qu’ils voulaient quelque chose d’encore plus grand, dans un autre parc encore plus visité – ce dont se sont bien sûr réjouis les élus Tourangeaux même si cela induit de reprendre le projet pour le réadapter. On aura peut-être du nouveau d’ici le mois d’avril. Serge Babary et son équipe ont officiellement été invités à se rendre en Chine.

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !