dimanche 29 janvier, 2023

DEPARTEMENTALES : Serge Babary appelle à ne pas trop promettre sur les impôts

Mardi soir, le maire de Tours a lancé la campagne du canton de Tours-Est.

Vous l’avez déjà lu ou entendu : la grande promesse phare de l’union UMP-UDI pour le scrutin des élections départementales des 22 et 29 mars c’est de ne pas augmenter les impôts la première année (on change d’ailleurs de discours, au début on entendait plutôt qu’ils reviendraient sur celle qui vient d’être décidée par la majorité de gauche). Oui mais voilà, ce mardi soir le maire de Tours Serge Babary a fait un discours de grand sage. Actuel conseiller général mais ne se représentant pas, l’élu a prévenu ses candidats de Tours-Est Louis Aluchon (UDI) et Marion Nicolay-Cabanne (UMP) : « ne vous avancez pas trop sur la fiscalité, on ne sait pas dans quel état on va trouver le Conseil Général comme on ne savait pas dans quel état on allait trouver la mairie ». Même si en étant membre de l’assemblée départementale, il ne peut pas dire qu’il n’a pas eu accès aux dossiers, aux comptes et aux rapports…

En inaugurant la seule permanence de la droite sur la ville de Tours Place Beaujardin, Mr Babary s’est exprimé tel un capitaine de navire : « ça commence à sentir la poudre, il faut changer de gouvernance ! ». Et dans la bataille (navale) il jubile de voir la dispersion des adversaires de gauche et sent bien un duel UMP-UDI / FN au second tour. « Les gens vont voter pour des étiquettes avant des personnes » prévient-il à l’adresse du binôme, « pour gagner, il faut montrer votre capacité à mobiliser ».

De l’Île Aucard à Velpeau, le duo de candidats a donc pour mission de battre le pavé, de se montrer. Parmi les quelques idées qu’ils ont déjà avancées (outre la fiscalité) : une division par deux des membres du cabinet du président du département « qui n’a pas besoin de conseillers politiques » selon Louis Aluchon, des actions pour faire découvrir leur canton aux élèves de ses deux collèges (notamment via son patrimoine historique et culturel) mais aussi le lancement d’un plan de lutte contre l’illetrisme « qui touche 20% des bénéficiaires du RSA et les condamne à y rester à vie » déplore Marion Nicolay-Cabanne qui veut notamment renforcer la formation des assistantes sociales sur cette question.

Olivier COLLET

Voici les autres candidats en lice sur le canton Tours 2-Est :

LECARDONNEL Laurence / PROTIN Jean-Guy (FN)
BOULANGER Christophe / PUEL Fanny (Verts-FDG)

LEMOINE Dominique / ZULIAN Florence (PS-Front Démocrate)
CHAUVEAU Claude-Pierre / MOURIER-DUBOURG Marie-Hélène (DVG)

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !