dimanche 22 mai, 2022
  • Chambray en Mai
  • Shop in Touraine

Les jeunes de la région Centre moins diplômés que la moyenne des français

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

47,4% des moins de 25 ans de la région occupent par ailleurs un emploi. Découvrez les détails de l’enquête de l’INSEE Centre.

En ce jour de rentrée scolaire pour 468 000 élèves de la région Centre (de la maternelle au lycée), la délégation régionale de l’INSEE publie une enquête complète sur la jeunesse d’ici (290 000 personnes âgées de 15 à 24 ans), sa poursuite d’études après bac et sa présence sur le marché du travail.

En l’analysant, on voit bien les atouts et les lacunes de notre région qui ne parvient notamment pas à retenir ses étudiants face à l’attrait de la toute proche Île de France. Ainsi, le taux de scolarisation des 20-24 n’est que de 33% dans le Centre quand il est de 41% au niveau national. Du coup, les formations effectuées localement ont tendance à être plus courtes ce qui amène plus rapidement les jeunes sur le marché du travail : ils sont 47,4% à avoir un emploi soit 3 points de plus que la moyenne nationale.

Autre chiffre qui n’est pas en faveur de la réputation de la région Centre : la moitié des moins de 25 ans ont un diplôme inférieur au bac (47% dans tout le pays). Cela dit le nombre d’élèves sans aucun diplôme qui est de 17% est quasi identique à la moyenne, il est de 10,2% en Indre-et-Loire quand il atteint 25% dans le Loir-et-Cher. L’INSEE note par ailleurs que les jeunes femmes ont plus tendance à poursuivre leurs études que les hommes.

Plus de jeunes au travail mais souvent à des postes précaires

On l’a dit plus haut, le nombre de jeunes de la région Centre « occupés » est supérieur de 3 points à la moyenne nationale notamment parce que le taux de jeunes en apprentissage (21 000) est assez élevé, le Centre étant la 7ème région qui en compte le plus en France. Les stagiaires sont en revanche proportionnellement moins nombreux, et si le quota d’intérimaires (5,7%) est plus élevé qu’ailleurs on notera que le taux de 15-24 ans en CDI (45,3%) est quasi identique à celui de l’ensemble de la métropole. Des employés en début de carrière que l’on retrouve le plus souvent, et sans surprise, dans le commerce, les transports ou les services tandis que les entreprises des secteurs de l’industrie de l’administration ou de la santé sont plus rares à les recruter.

Résultat : aujourd’hui, 1 jeune du Centre sur 3 reste à la recherche d’un emploi, comme dans le reste du pays et dans un contexte économique toujours plus délicat. « Les difficultés d’insertion peuvent être d’autant plus fortes que le niveau de formation est faible (en région Centre) » conclut l’INSEE. Le développement des Universités ou des IUT et BTS et leur coopération au sein des départments reste donc à encourager pour éviter un exode vers de grandes villes plus attrayantes.

Olivier COLLET

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !