Tours

« Point manifs » avant la double visite présidentielle à Amboise

Plusieurs actions sont prévues.

Ce jeudi 2 mai, le président français Emmanuel Macron et son homologue italien Sergio Mattarella seront à Amboise de 11h30 à 15h30 environ pour un déplacement diplomatique afin de célébrer le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, faire la promotion des festivités de cet événement prévues toute l’année dans la région et évoquer des dossiers franco-italiens (ça, ce sera plutôt pendant le déjeuner).

Ce déplacement est donc très millimétré. Hors de question de parler de politique intérieure, ce n’est pas du tout l’objectif… Et pourtant plein de personnes auraient bien voulu profiter de l’occasion pour dire tout ce qu’elles avaient sur le cœur au chef de l’Etat. Raté : le centre-ville sera bouclé, avec même certaines rues interdites aux piétons de 7h à 13h. Et une interdiction de manifester a été décrétée de 7h à 16h sur les communes d’Amboise, Pocé-sur-Cisse et Nazelles-Négron.

Ces mesures de sécurité agacent vivement celles et ceux qui comptaient protester… Mais pas au point de les décourager. Au départ un rassemblement avait été envisagé près de l’Office du Tourisme d’Amboise. Comme il est dans la zone, celui-ci est interdit. Le rond-point de la pagode de Chanteloup a été proposé… mais finalement les syndicats ont refusé cette option bien à l’écart de tout le dispositif et se sont rabattus sur la Place de la Préfecture à Tours. Histoire de lui faire comprendre tout le mal qu’ils pensaient de son service d’ordre.

L’heure de rendez-vous a été fixée à 11h30. Dans la foule on devrait trouver des postiers amboisiens mobilisés contre la réorganisation du service courrier (qui ont tenté de contacter les services de la présidence pour organiser une rencontre, la CGT faisant état d’une certaine ouverture sur le sujet de la part de l’Elysée), des profs devraient eux dénoncer la réforme du lycée qui – selon eux – va par exemple pénaliser l’enseignement de l’italien (tout un symbole alors que le président du pays passe par là). A tout cela il faudra ajouter des militants (et Gilets Jaunes ?) opposés à la politique globale du gouvernement. Sans doute de quoi réunir quelques centaines de personnes.

Par ailleurs, des Gilets Jaunes envisagent un lâcher de ballons dès 11h ce jeudi sur le Parking des Montgolfières de Nazelles-Négron, au niveau de la D952 sur la levée de la Loire. Pas sûr néanmoins que le chef de l’Etat emprunte cet itinéraire…