Tours

A Tours, on peut désormais payer ses légumes en € ou en Gabare

La Monnaie Locale Complémentaire de Touraine est officiellement en circulation.

C'est un projet que l'on suit attentivement depuis ses débuts (vous pouvez retrouver nos précédents articles par ici). Ce samedi à la guinguette de Tours, la Gabare a officiellement été présentée aux Tourangeaux qui pouvaient échanger leurs euros contre des billets tout neufs de cette Monnaie Locale Complémentaire utilisable un peu partout dans le département.

Dessinés par des Tourangeaux, imprimés à Tours Nord et sécurisés (avec plusieurs procédés), les billets de 1, 4, 10 et 25 Gabare (qui comprennent les noms des donateurs qui ont soutenu le projet) peuvent désormais être utilisés pour faire des achats : "le but c'est que cette monnaie circule" explique Lionel, l'un des bénévoles du collectif. Autrement dit, que les clients payent en Gabare chez un commerçant qui lui-même ira payer son fournisseurs en Gabare. Tout cela pour encourager l'économie locale, à l'échelle de la Touraine. Pour le clin d'oeil, "on avait pensé à imprimer un billet de 37 Gabare mais c'était un peu compliqué à dépenser."

Actuellement, une vngtaine de points de vente acceptent la Gabare. On peut ainsi boire un coup à Tours-sur-Loire ou au Court-Circuit à Tours, manger au QG Place du Monstre, acheter bio chez Biocité, se fournir en savon artisanal, trouver du vin à Limeray, s'habiller chez Nanza près de la gare, se refaire une beauté rue du Dr Denoyelle ou louer une yourte à Cléré-les-Pins.

Actuellement en France, on compte une quarantaine de monnaies locales, même Paris envisage d'en créer une. Le taux de change ne varie pas : 1€ = 1 Gabare. En revanche, si vous voulez échanger 100€ contre des Gabare vous recevez un petit bonus de 2%, donc 102 Gabare. Attention : les billets ne sont valables que 6 mois, là encore pour encourager la consommation. Quant aux euros qui quittent votre porte monnaie, ils sont déposés sur un compte dans une banque (La Nef) dont la spécialité est de financer des projets à dimension locale.

En Indre-et-Loire, l'équivalent de 40 000 Gabare ont été imprimés dans un premier temps et, ce week-end, il y avait déjà du monde prêt à venir remplir son porte-monnaie. "Maintenant ce que l'on veut c'est créer un réseau" complète Lionel. Des équipes d'ambassadeurs sont notamment en train de voir le jour sur Loches, Chinon ou Amboise afin que tout le département d'Indre-et-Loire voit passer la Gabare dans ses tiroirs-caisses.

Olivier COLLET

Pour plus d'infos et pour savoir où échanger vos euros contre des Gabare, rendez-vous sur le site de la monnaie locale.