dimanche 4 décembre, 2022

Manifestation contre les jouets sexistes à Tours

Une chorale militante va chanter Rue de Bordeaux.

Ce samedi après-midi, Osez le Féminisme 37 va lancer sa propre chorale de Noël, et les paroles ne seront pas aussi innocentes que celles des refrains que l’on connait ous, à base de Vive le Vent ou Mon Beau Sapin. Il faut dire que l’association est particulièrement agacée de voir des rayons séparés selon les sexes dans les magasins de jouets, avec du rose partout pour les filles… et du bleu pour les garçons.

Chez les jeunes enfants, une phase de développement consiste à vouloir imiter les adultes. Les jouets ont une fonction ludique mais sont également des supports d’apprentissage. Alors que 86% des femmes exercent une profession, pourquoi les filles devraient-elles se projeter dans les activités domestiques et apprendre la séduction dès l’âge de 3 ans ? Est-il juste d’exclure les filles de ce qui renvoie à l’aventure, l’ambition et la science ? Pourquoi encourager les garçons à la compétition et à la violence physique, et les exclure de tout ce qui touche à la maison, aux soins des enfants, à la relation et au dialogue ? » s’agace l’association qui reproche aussi aux fabricants d’avoir clairement donné un genre aux jouets pour que les parents les achètent en plusieurs fois au lieu de les garder pour les petits frères et les petites soeurs.

Osez le Féminisme poursuit son argumentaire : « Aujourd’hui les LEGOS rose « friends » cantonnent les filles à la maison, quand les garçons construisent immeubles, hôpitaux, ponts et vaisseaux spatiaux. Même le Monopoly est décliné en rose avec les banques et les hôtels remplacés par des ongleries et des magasins de lingerie ! Nous nageons en pleine régression. La responsabilité des fabricants et des magasins de jeux est immense ! Aujourd’hui, impossible pour garçons et filles de partager les univers de jeux et donc d’apprendre le « vivre ensemble » nécessaire à une construction d’une société d’égalité. »

La chorale anti-sexiste débutera son concert à 14h30 ce 17 décembre. On vous conseille aussi de lire ce texte paru cette semaine.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !