mardi 4 octobre, 2022

Le maire de La Riche, Wilfried Schwartz jugé le 25 novembre

Dans le cadre de l’enquête sur les violences à l’encontre de son ancien directeur de cabinet à la Métropole

L’ancien président de Tours Métropole et maire de La Riche, Wilfried Schwartz, a été placé en garde à vue par la Police Judiciaire de Tours, ce mercredi 08 septembre, pour « violences par personne dépositaire de l’autorité publique ayant entraîné une ITT inférieure à 8 jours ».

Fin juin, alors président de Tours Métropole, Wilfried Schwartz avait été accusé par son directeur de cabinet de violence physique. Ce dernier avait porté plainte auprès du commissariat de Tours, il accusait alors son employeur de lui avoir asséné une gifle notamment. Ce que Wilfried Schwartz a toujours nié depuis. Cette affaire avait néanmoins contraint Wilfried Schwartz à démissionner de son poste de président de Tours Métropole, ouvrant une crise politique au sein d’une institution qui connaissait depuis plusieurs semaines une crise interne aux niveaux des services qui se plaignaient pour certains d’un « management par la terreur » selon les syndicats.

Grégoire Dulin, le procureur de la République de Tours, confirme auprès d’Info Tours le placement en garde à vue de Wilfried Schwartz, dans le cadre de l’instruction de l’enquête par l’antenne de la Police Judiciaire du commissariat de Tours. Une confrontation entre les deux protagonistes s’est tenu ce mercredi après-midi, toujours dans le cadre de cette instruction. A l’issue de la garde à vue qui a duré 10h, le parquet a décidé de poursuivre Wilfried Schwartz. Le procès se tiendra le 25 novembre.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !