mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

Port du masque, alcool, brocantes : nouvelles restrictions anti-Covid en Indre-et-Loire

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le département passe en vigilance renforcée.

Il va falloir être patients pour voir le bout du tunnel dans lequel on se trouve avec la crise sanitaire. Voilà la conclusion après la conférence de presse donnée par la préfète d’Indre-et-Loire Marie Lajus ce jeudi 25 mars, en compagnie – entre autres – du président de Tours Métropole Wilfried Schwartz ou du maire de Saint Avertin (qui accueillera bientôt un nouveau centre de vaccination, tout comme Saint-Cyr-sur-Loire).

“Le contexte épidémique n’est pas bon” indique la représentante de l’Etat en s’appuyant sur des chiffres : près de 300 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants en Touraine, près de 8% de tests positifs, une amélioration chez les plus de 75 ans (158 cas pour 100 habitants) mais une dégradation nette chez les 20-29 ans (469 cas pour 100 000 habitants). Le département va donc passer en vigilance renforcée.

En 15 jours, 18 classes supplémentaires ont été fermées en Indre-et-Loire, pour un total de 27 à ce jour (dernière en date annoncée à Bléré, avec la fermeture totale de la maternelle Jeanne Lecourt ce jeudi, ce vendredi et jusqu’au 2 avril sans service minimum d’accueil). Près de 323 cas positifs se sont déclarés dans les écoles amenant à prendre les mesures suivantes : 

  • Les lycées vont passer en demi-effectif, même dans les établissements techniques et professionnels
  • Obligation du port du masque aux abords de tous les établissements du département

D’autres mesures plus générales sont annoncées :

  • Obligation du port du masque dans les chefs lieux de cantons comme Chinon, Langeais, Montlouis ou Château-la-Vallière. Jusqu’ici seule la Métropole de Tours, le centre d’Amboise et les marchés étaient soumis à cette obligation
  • Plus de vente d’alcool à emporter au verre, pour éviter notamment les rassemblements en bord de Loire et Place Plumereau à Tours
  • Interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique
  • Interdiction des brocantes et vide-greniers
  • Contrôles renforcés du couvre feu par la police et la gendarmerie
  • Contrôles renforcés sur les marchés
  • Interdiction potentielle de certaines manifestations revendicatives 
  • Renforcement des contrôles dans les ERP fermés (ERP = établissements recevant du public)
  • Invitation forte à passer à plus de télétravail pour les entreprises

La date de fin de ses mesures n’a pas été précisée. Un nouveau tour de vis qui sonne comme un avertissement alors que le gouvernement annonce de son côté une extension des mesures de confinement au Rhône, à l’Aube et à la Nièvre. De son côté la SNCF annonce qu’elle va réduire le trafic sur ses TGV Atlantique, sans doute de 40 à 50%. On ne connait pas encore le détail pour l’axe Paris-Tours.

A noter tout de même quelques nouvelles rassurantes : après une nouvelle série de tests Covid à la maison d’arrêt de Tours, seuls 9 nouveaux cas ont été détectés (contre 47 la semaine dernière et 65 lors de la première campagne). Dans un tout autre domaine, la Ville de Tours précise que – depuis le déalage du couvre-feu à 19h – ses bibliothèques ferment une heure plus tard… donc à 18h30.

Pascal Montagne / Photo d’illustration

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !