mercredi 30 novembre, 2022

Illuminations des fêtes : des économies à Tours, un sondage à Château-Renault

En 2021 la ville de Tours a joué la discrétion : elle a enlevé la moitié des décorations lumineuses ornant la Rue Nationale entre fin novembre et début janvier… sans le dire publiquement. Officiellement personne ne s’en est plaint, tout le monde a trouvé ça beau quand même. Un an plus tard, il est temps d’assumer et même de revendiquer : la municipalité compte accentuer la baisse du nombre de guirlandes et motifs lumineux, sans pour autant rogner sur le nombre de quartiers décorés avant les fêtes de fin d’année.

Et vu les prix de l’énergie, de nombreuses communes vont l’imiter. Certes ce n’est pas le poste de consommation le plus élevé pour une ville mais c’est une question de symbole. Le sujet est néanmoins sensible : un peu comme les feux d’artifice, c’est le genre de spectacle gratuit qui fédère une population.

C’est pour ça que Château-Renault sonde avant de décider. En ce début de semaine, la commune du Nord-Est-Touraine a lancé un sondage sur sa page Facebook : « La période de Noël devant restée un moment magique, la ville entend toutefois faire les choses de manière raisonnée. A ce titre, et pour faire en sorte de satisfaire au mieux les attentes de la population, les élus souhaitent consulter les habitantes et habitants pour définir ce qu’il serait bon de faire » peut-on lire en amorce d’un questionnaire à 6 entrées.

Ce qu’il est demandé en premier lieu, c’est déjà l’intérêt même des illuminations pour les fêtes. Puis la période souhaitée (entre 2 semaines et demi et 5 semaines), les lieux et les horaires pour allumer les ampoules (jusqu’à 21h ou 22h ?). Il est également possible de laisser des commentaires si le QCM est insuffisant.

A noter que d’autres collectivités se posent des questions comme Montlouis, Ballan ou Chi

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !