dimanche 27 novembre, 2022

Législatives en Touraine, candidats et enjeux sur la 2e circonscription (Amboise, Château Renault…)

Les 12 et 19 juin prochains, il faudra retourner aux urnes pour voter pour les élections Législatives. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agira de dessiner une majorité à l’Assemblée Nationale et donc choisir, in fine, qui gouvernera le pays… En Indre-et-Loire, le département est divisé en cinq circonscriptions. Pour vous aider à vous y retrouver, voici les enjeux et la liste des candidats officiellement déclarés sur la 2e circonscription.

 

Rappel : Les scores de Législatives de 2017 sur la 2e circonscription 

1er tour : Taux de participation 52.64% (46 656 inscrits)

Daniel Labaronne (En Marche!) 37.42% – 17 087 votes / Claude Greff (Les Républicains) 21.16% – 9 663 votes / Frédéric Nobileau (La France insoumise) 12.54% – 5 726 votes / Stanislas De La Ruffie (Front national) 9.17% – 4 187 votes / Isabelle Gaudron (Parti socialiste) 5.74% – 2 621 votes / Eric Beaugendre (EELV) 3.98% – 1 815 votes / Virginie Bergerard (Debout la France) 2.73% – 1 248 votes / Marc Lelandais (Divers droite) 2.13% – 974 votes / Fabien Coste (Parti communiste) 1.72% – 785 votes / Pierre Morin (Divers gauche) 1.46% – 665 votes / Catherine Rudeaut (Extrême gauche) 0.74% – 337 votes / Valérie Lonjon (Divers) 0.58% – 266 votes / Alexis Lamoureux (Parti radical de gauche) 0.45% – 204 votes / Arthur Dufourg (Divers droite) 0.18% – 82 votes


2e tour : Taux de participation 44.94% (39 832 inscrits)

Daniel Labaronne (En Marche!) 56.86% – 20 192 votes / Claude Greff (Les Républicains) 43.14% – 15 321 votes


Les enjeux :

Remportée de manière large par le candidat de la majorité présidentielle, Daniel Labaronne en 2017, la 2e circonscription d’Indre-et-Loire qui correspond au nord-est du département sera à regarder de près. Si le député sortant y est bien installé et que beaucoup saluent son action pour le territoire, Daniel Labaronne aura fort à faire. Marine Le Pen y a réalisé des scores très favorables lors de la dernière présidentielle, de quoi donner de l’espoir au RN qui juge la circonscription gagnable. A gauche c’est finalement une candidature insoumise qui représentera l’union NUPES, tandis que LR a fait le pari du renouveau.


Les candidats officiellement déclarés :

Christelle Gobert – France Insoumise – Union de la gauche – (Nouvelle Union Populaire écologique et sociale – NUPES) :

C’est une candidate issue de la France Insoumise, Christelle Gobert, montlouisienne de 39 ans, qui défendra la candidature de l’union de la gauche dans le cadre des accords nationaux entre les partis. Conséquence de cette candidature, la socialiste Marie Plantureux a retiré la sienne. Le suppléant de Christelle Gobert sera Vincent Pinon, agriculteur retraité et membre de la Confédération paysanne.


Daniel Labaronne – député sortant – Majorité présidentielle – Renaissance

Ancien maire de Bléré, élu député en 2017, Daniel Labaronne s’est fait remarquer au cours du mandat en tant que membre de la commission des finances notamment. Il a également été rapporteur des questions rurales à l’approche de la campagne présidentielle. Daniel Labaronne repart avec la ferme intention de se faire de nouveau élire, non sans ambition.


Svetlana Nicolaeff – LR

Svetlana Nicolaeff, professeure des écoles, déjà vue dans la liste de Nicolas Forissier lors des dernières élections régionales en 2021, a été investie par Les Républicains sur la 2e circonscription.  Un choix qui a irrité une élue historique du territoire : l’ex-députée européenne et ex-maire de Saint-Martin-le-Beau Angélique Delahaye.

 

Christophe Guestault – RN 

Viticulteur installé à Saint-Martin le Beau, déjà candidat aux dernières élections Départementales, Christophe Guestault défendra les couleurs du Rassemblement National dans une circonscription où Marine Le Pen a réalisé des scores supérieurs à ceux départementaux et nationaux… De quoi lui donner l’espoir d’être au second tour.

 

Dominique Daillet – Reconquête

Le parti d’Eric Zemmour a décidé d’investir un candidat dans chaque circonscription, ici en la personne de Dominique Daillet, commandant de bord de l’aviation civile. Ce dernier est membre du parti Via, la Voix du Peuple, de Christine Boutin. Il a également été conseiller municipal à Vouvray entre 2008 et 2018.


Angélique Delahaye

L’ancienne maire de Saint-Martin-le-Beau battue en 2020, également ex-députée européenne, n’a pas obtenu l’investiture du parti Les Républicains pour cette campagne mais est décidée à y figurer. Elle se présente donc en dissidente de droite.

 

Anne Brunet

Militante historique du parti à l’échelon tourangeau, c’est la candidate de Lutte Ouvrière sur ce territoire.

 

Christophe Lennoy

C’est le candidat du mouvement Ecologie au Centre, donc une candidature de gauche supplémentaire, en marge de l’union NUPES.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !