mercredi 5 octobre, 2022

Sécheresse 2022 : premières restrictions en Indre-et-Loire

Quand une préfecture publie un arrêté de restrictions d’usages de l’eau début mai, c’est que la situation est vraiment critique. Normalement ce genre de messages on les reçoit plutôt en juillet-août mais là cela fait des mois qu’il pleut en petite quantité, voire pas du tout. Par exemple rien d’annonce dans les dix prochains jours en Indre-et-Loire, ce qui devient critique pour certaines cultures comme les céréales et appelle à la vigilance pour la vigne.

Il suffit d’observer la Loire, bon indicateur de la situation locale : les îles sont déjà très étendues… Et donc il faut réduire sa consommation.

 

Voici ce qu’indiquent les services de l’Etat :

Les ruisseaux de la Coulée, des Vallées et de la Fontaine Ménard présentent des débits inférieurs à leur seuil d’interdiction de pompage. Les prélèvements d’eau directs ou indirects dans ces cours d’eau, dans leurs affluents et dans un couloir de 200m de part et d’autre du cours d’eau, sont interdits jusqu’à nouvel ordre.

La Veude, le Négron et la Veude de Ponçay ont des débits sous leur seuil d’alerte. Les prélèvements d’eau directs ou indirects dans ces cours d’eau, dans leurs affluents et dans un couloir de 200m de part et d’autre sont restreints jusqu’à nouvel ordre.

L’ensemble du département est placé en vigilance. Les utilisateurs de la ressource en eau sont invités à l’économiser. Pour les particuliers ça veut dire vérifier régulièrement son compteur d’eau et réparer les fuites, ne pas laisser couler l’eau inutilement, éviter de nettoyer façade, toitures et terrasses, laver son véhicule dans une station de lavage, installer des équipements sanitaires économes en eau (chasse d’eau, mousseur, pomme de douche), faire tourner lave-linge et lave vaisselle lorsqu’ils sont pleins, pailler le sol pour conserver l’humidité, récupérer l’eau de pluie ou de rinçage, éviter d’arroser les pelouses, arroser tard le soir pour réduire l’évaporation, faire 2 à 3 arrosages copieux par semaine plutôt que de nombreux petits.

Photo d’archives.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !