dimanche 22 mai, 2022
  • Chambray en Mai
  • Shop in Touraine

Vignobles et vergers : la peur du gel ce week-end en Touraine

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les images sont encore dans les têtes : les vignes de Montlouis rougeoyantes au petit matin… Les fumées qui mettent du temps à se dissiper dans la journée. Et surtout les bourgeons grillés. Depuis 2016, la Touraine est presque frappée par le gel printanier à chaque printemps, l’épisode survenant systématiquement après une période de températures très douces qui favorisent le développement de la végétation. Parfois les dégâts sont limités, souvent ils sont considérables. Ce fut le cas pour l’épisode 2021 avec plusieurs exploitations quasiment touchées en intégralité, malgré la mise en place de feux ou de tours antigel.

Alors les vignerons et responsables de vergers guettent la météo avec attention dès qu’un refroidissement est annoncé. Clairement, à l’heure où l’on écrit ces lignes, c’est l’appréhension qui domine dans les exploitations tourangelles, Météo France annonçant de possibles gelées pour la fin de semaine et le week-end.

 

Pour rappel, ce qui est particulièrement néfaste aux cultures ce n’est pas le froid seul. Mais la conjugaison de températures négatives et du soleil matinal. L’une des solutions consiste alors à brasser l’air pour le réchauffer (via des tours antigel ou même la mobilisation d’hélicoptères) ou alors d’allumer des feux. Des dispositifs souvent très coûteux et pas toujours fiables à 100%. La preuve, l’an dernier ils n’ont pas empêché l’anéantissement d’une grande partie des récoltes dans le Vouvrillon ou le secteur de Montlouis. Les récoltes de pommes, poires ou fruits rouges avaient également été fortement impactées, entraînant une vaste hausse des prix.

Pour ce week-end, les prévisions indiquent des températures minimales très légèrement au-dessus de 0 vendredi et samedi, et négatives dimanche (à priori -2°). Il faut donc s’attendre à voir les dispositifs de protection se mettre en action. Quant à la vigilance, elle se poursuivra quoi qu’il arrive jusqu’à mi-mai, avec les fameux Saints de Glace (c’est traditionnellement après cette période qu’on estime que les risques de gel sont totalement passés).

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !