lundi 23 mai, 2022
  • Chambray en Mai

[Faut y aller] Portes ouvertes dans des fermes tourangelles ce week-end

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

C’est un peu la contre-soirée du Salon de l’Agriculture de Paris. Alors que le grand événement annuel de l’agriculture s’installe dès ce samedi Porte de Versailles (dans le 15e arrondissement de la capitale), la Confédération Paysanne organise son propre événement bien loin du béton, directement sur les exploitations. Elle appelle ça Le Salon à la Ferme.

« Ces portes ouvertes doivent être l’occasion de faire découvrir des fermes et l’agriculture paysanne qu’elles mettent en œuvre, dans leur diversité au quotidien, expression du projet porté par la Confédération paysanne » explique le syndicat qui fait la promotion d’une agriculture raisonnée ou biologique, en tout cas à petite échelle, loin des grandes exploitations céréalières ou des élevages intensifs.

« Bien plus qu’une vitrine, il s’agit d’échanger sur l’agriculture paysanne, hors les murs, avec celles et ceux qui la pratiquent déjà. Ce que nous proposons ce n’est pas une agriculture sous cloche mais de rencontrer des paysannes et des paysans dans leur ferme sur leur territoire » argumente encore l’organisation qui propose deux événements en Touraine ce samedi 26 février, mais aussi le lendemain dimanche 27.

Le premier rendez-vous se situe sur la commune de Sepmes, pas très loin de Ste Maure. La ferme du Cabri Au Lait (jeu de mot !) propose des visites pendant les deux jours de l’événement de 14h à 17h30. Au programme : rencontre des chèvres, explications sur les plantes médicinales cultivées sur place et discussion sur la transmission de l’activité (beaucoup d’exploitations galèrent pour organiser la succession lors d’une vente ou d’un départ à la retraite).

Le deuxième endroit où vous pouvez vous rendre gratuitement c’est à Chaveignes, dans le Chinonais. Les Bergers de la Veude ouvrent dimanche de 10h à 17h avec des visites à 10h30 et 14h30 (balade dans les prairies humides et discussions sur la préservation de la biodiversité). Une troisième ferme de Truyes devait s’associer à l’opération mais elle a annulé en raison de foyers de grippe aviaire dans le secteur. Pour plus d’infos cliquez sur ce lien.

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !