vendredi 27 mai, 2022
  • Chambray en Mai

Face au Covid, l’académie d’Orléans-Tours rappelle des profs retraités

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Au niveau national le ministère de l’Education recense 7% de profs absents à cause du Covid depuis la rentrée des vacances de Noël. Son espoir : ne pas dépasser 15% de personnels contaminés ou cas contact ne pouvant assurer leurs cours. En Centre-Val de Loire on est un peu en dessous de la moyenne du pays mais pas si loin : selon la rectrice Katia Beguin, on comptait 6,2% d’enseignantes et d’enseignants du 1er degré à la maison à cause de l’épidémie mardi et 7% dans le second degré. Soit environ 2 000 personnes.

Pour pallier ces absences, impossible d’intégrer les élèves dans d’autres classes car c’est interdit par le protocole sanitaire. Il faut donc solliciter des remplacements, appeler des contractuels mais aussi de jeunes retraités « que l’on rémunère aux indices en vigueur au moment de leur départ » souligne la responsable du rectorat régional. « Ce sont des personnes à la retraite depuis un, deux ou trois ans. Nous n’en avons pas encore recruté concrètement mais nous espérons bien avoir. L’Education Nationale est d’ailleurs assez familière de ce genre de procédure, par exemple parce que nous accueillons des chefs d’établissements en fin de carrière dans les services du rectorat » poursuit Katia Beguin.

Le gouvernement ayant prévu des semaines « difficiles » en janvier, l’académie d’Orléans-Tours espère « tenir dans cette période critique » ce qui dépendra donc de sa capacité à « trouver des forces vives pour assurer la continuité des apprentissages ». 60 emplois administratifs vont venir en renfort pour gérer la crise (un par circonscription).

Parmi les problèmes à gérer : l’organisation des examens universitaires. Pour éviter que des étudiants cas contact ou contaminés se présentent à leurs examens et mettent en danger leurs camarades, les établissements pourront leur proposer des sessions de substitution entre 15 jours et deux mois après la date initiale, « et ce ne seront pas des sessions de rattrapage » insiste bien la rectrice, ces dernières ayant lieu plus tard et pouvant poser problème en cas d’inscription à une autre formation pour l’année suivante.

Concernant les épreuves anticipées du bac ou les forums de l’orientation programmés cet hiver, Katia Beguin estime qu’il est encore trop tôt pour se prononcer, ces rendez-vous étant essentiellement prévus après les vacances de février qui commencent le samedi 5. Seuls deux forums pourraient être adaptés ou décalés à cause du contexte sanitaire.

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !