jeudi 9 février, 2023

Pour des cosmétiques plus écologiques : un événement à Tours le 26 janvier

Ces dernières années, les cosmétiques dits écoresponsables ont de plus en plus la cote. Parce qu’on ne veut pas mettre de produits toxiques sur notre peau. Ou parce qu’on a pris conscience que les emballages ou le rejet de produits dans l’eau ça peut avoir de grosses conséquences sur l’environnement.

Dans ce domaine, la Touraine a fait pas mal de progrès avec par exemple l’essor de la marque BioLao, qui a proposé des produits en poudre dans des emballages individuels solubles et biodégradables. On compte également une bonne dizaine de marques de savons ou cosmétiques qui font attention à leur mode de production (Les Savons d’Amélie est l’une des plus connues). Et même des boutiques spécialisées comme Les Procrastineuses dans le centre-ville de Tours. D’ailleurs, la région Centre-Val de Loire est l’une des pionnières dans le développement et la fabrication de cosmétiques, avec l’installation de nombreuses grandes entreprises du secteur au point que l’on parle de Cosmetic Valley.

Mais alors où en est-on précisément ? Qu’est-ce qu’un cosmétique respectueux de l’environnement et – également – de la condition animale ?

Les réponses à ces questions on pourra les avoir ce jeudi 26 janvier à la fac des Deux-Lions (amphi E) ou à distance en visio. Un groupe qui étudie en Master 1 Biotechnologies et Droit à l’Université de Tours a monté une conférence sur le thème « Les alternatives aux cosmétiques classiques : protections animale et environnementale ». L’événement réunira un duo d’intervenantes : la directrice communication de la marque Lush (présente Rue des Halles à Tours) et la fondatrice de la boutique locale LaBel’Poulette qui ne vend que des cosmétiques naturels depuis le quartier des Deux-Lions.

L’événement débute à 17h45. Et pour le suivre en distanciel le lien sera disponible sur le compte Instagram cosm.ethique.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !