samedi 28 janvier, 2023

[En vitrine] A Montlouis, la première recyclerie 100% meubles d’Indre-et-Loire

Cécile Ferreira dit voir passer une clientèle âgée de 22 à 85 ans, provenant de l’agglo tourangelle, du 41 voire de Versailles et même du sud de la France. Depuis août 2022, cette ancienne spécialiste de la com’ et du marketing est à la tête de Ma Petite Déco, une recyclerie entièrement consacrée aux meubles située à Montlouis-sur-Loire, tout près du Leclerc de La Ville-aux-Dames.

Mère de deux enfants, elle se décrit comme une passionnée de la seconde main : « J’ai toujours aimé faire les brocantes, j’aime bien les vieux objets qui racontent une histoire et qui ont une valeur sentimentale. L’avantage c’est qu’ils sont fonctionnels et de qualité. Donc au bout de 5-6 ans si on en a marre, on peut les refaire dans un autre style. Chez moi il y a une console qui a déjà été relookée 5 fois. »

Capable de maîtriser différents types de looks déco, Cécile Ferreira passe un temps fou à rénover tables basses, commodes ou armoires. Au départ, c’est d’ailleurs uniquement vers cette activité qu’elle voulait se diriger jusqu’à ce qu’elle constate que la filière de recyclage des meubles était mal organisée : « Tout ce qui part aux encombrants ou en déchetterie devient des panneaux à particules du côté d’Olivet dans le Loiret. C’est détruit et ça fait un peu mal quand on voit les belles choses parfois déposées sur le trottoir ou en déchetterie » nous dit-elle.

Si d’autres structures tourangelles vendent déjà des meubles de seconde main (La Ressourcerie La Charpentière et Emmaüs, par exemple), avoir un local 100% dédié aux meubles est assez singulier. Si vous venez déposer des meubles, tout est accepté mais c’est sans contrepartie financière. Cécile Ferreira accepte tout, « même ce qui est moche : « J’ai un vieil escabeau, des portes d’armoire… Plein de choses ! » Elle espère prochainement avoir accès aux déchetteries de la communauté de communes Touraine Est Vallées pour récupérer leur stock.

Ce commerce lui permet aussi de faire de la formation, par exemple apprendre aux gens à reconnaître le vrai bois du contreplaqué, voire l’essence du bois. « Une fois quelqu’un m’a présenté un meuble des années 50 mais non je lui ai dit que c’était des années 30. » Les prix d’achat sont modiques, allant en général de 20 à 110€. 40 à 60€ pour les ateliers de 2 à 3h : « Beaucoup de personnes entassent des meubles dans le grenier, le garage ou la cave mais ne les rénovent pas car elles n’ont pas les outils, l’espace ou les idées. J’ai donc voulu créer un lieu d’échanges d’astuces et de techniques » explique Cécile Ferreira qui peut aussi faire à la place de sa clientèle au besoin.

Dans son catalogue, il y a donc des ateliers pour apprendre à poncer, à peindre, poser du papier peint ou des pochoirs… Même des ateliers libres si on a juste besoin de se faire prêter du matériel. Des moments en petits groupes de 5 personnes maximum « pour que ce soit convivial et que j’ai le temps d’être présente pour tout le monde » souligne la fondatrice de Ma Petite Déco. Ces moments sont programmés les soirs à partir de 18h, le mercredi et le samedi.  

Olivier Collet

 

Plus d’infos sur le site de Ma Petite Déco.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !