jeudi 9 février, 2023

Louis, Gabriel, Louise, Rose… Le top des prénoms de bébés à Tours en 2022

C’est une tradition annuelle : quels sont les prénoms préférés des parents dont l’enfant est né à Tours ? Les services de l’état civil nous ont envoyé les chiffres donc les voici…

 

Pour les petites filles :

Louise – 18 fois

Rose – 16 fois

Jade – 16 fois

Alba – 15 fois

Ambre – 15 fois

Emma – 14 fois

Chloé – 14 fois

Victoire – 13 fois

Camille – 12 fois

Zoé – 12 fois

Adèle – 12 fois

Agathe – 12 fois

Absent du top 10 en 2021, et numéro 1 en 2020, le prénom Jade y fait donc un retour en force. 6 prénoms présents dans le classement l’an dernier le quittent pour 2022.

 

Pour les petits garçons :

Louis – 25 fois

Gabriel – 24 fois

Raphaël – 22 fois

Maël – 21 fois

Eliott – 19 fois

Mohamed – 17 fois

Jules – 17 fois

Paul – 17 fois

Marceau – 17 fois

Arthur – 16 fois

Lucas – 16 fois

Noah – 16 fois

Les deux premiers du classement sont exactement les mêmes que pour l’année 2021. Et 4 prénoms présents l’an dernier quittent le top 10.

 

Au total, la ville de Tours a enregistré 3 640 arrivées de bébés en 2022… quasiment toutes à la maternité de l’hôpital Bretonneau mais aussi 20 à domicile. Un chiffre en nette baisse par rapport à 2021 (3 936 naissances), mais aussi par rapport à 2020 (3 807). C’est néanmoins plus que les années 2017 à 2019. Rappelons que deux autres communes tourangelles disposent de maternités et comptabilisent également un grand nombre de naissance : Chambray-lès-Tours et Chinon.

A noter que 92 demandes de changements de prénoms ont été traitées à Tours en 2022 (par exemple pour des personnes trans). 146 dossiers de modification de nom de famille ont également été gérées après l’entrée en vigueur d’une loi facilitant cette démarche le 1er juillet.

Concernant les mariages, la ville de Tours en recense 401 l’an dernier, contre 433 en 2021. Le nombre de pacs se réduit avec seulement 481 unions civiles enregistrées contre plus de 600 l’année précédente. C’est quasiment autant qu’en 2020, année des premiers confinements Covid et également moins qu’en 2019 où l’on en recensait 546 dans la plus grande mairie du département.

Enfin, la municipalité de Tours a dénombré 1 586 décès sur son territoire l’an dernier + 451 disparitions de personnes domiciliées dans la ville mais mortes en dehors de ses frontières. Un chiffre comparable à 2020 et 2021.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !