dimanche 29 janvier, 2023

[En vitrine] Un fleuriste/cabinet de curiosité à forte personnalité près de la gare de Tours

[En vitrine] c’est la rubrique d’Info Tours dédiée à l’actualité commerciale en Indre-et-Loire.

 

On a sans doute trouvé la fleuriste la plus kitsch et loufoque de Tours… et c’est elle qui le dit. Depuis décembre 2022, Susan a ouvert Jungle Urbaine Rue Charles Gille, tout près de la gare de Tours. Elle y vend des fleurs, des plantes, des vases… Mais aussi plein de belles choses ou d’objets parfois assez surprenants. C’est ainsi que vous pourrez repartir avec des bougies en cire de soja des Etats-Unis serties d’une carte de tarot avec sa prédiction ou alors avec un cadre mettant en scène des insectes, et réalisés par la commerçante elle-même.

L’idée de ce commerce ne date pas d’hier pour Susan mais elle a mis longtemps avant de réussir à la concrétiser : près d’un an, rien que pour la recherche du local. Originaire d’Indre-et-Loire, elle a plus ou moins toujours voulu évoluer dans le monde des fleurs : « Mon papa aime beaucoup offrir des fleurs à ma maman et petite j’aimais beaucoup l’accompagner » nous raconte-t-elle. A l’adolescence, ça lui a donc paru tout naturel de faire son stage de 3e chez un fleuriste puis de travailler au milieu des fleurs pendant les vacances scolaires lorsqu’elle était au lycée.

Le bac en poche, Susan poursuit sur sa lancée : CAP fleuriste à Fondettes puis brevet professionnel à Nantes. De quoi lui ouvrir les portes d’une maison monégasque spécialisée dans l’événementiel qui lui a permis de décorer yachts et autres lieux prestigieux sur la côte méditerranéenne. Après un bref retour en Touraine, la jeune femme est repartie en vadrouille direction Atlanta aux Etats-Unis puis Bruxelles et Knokke-le-Zoute, en Belgique.

Pour Jungle Urbaine, la professionnelle a voulu une boutique à l’image de sa personnalité, où l’éclectisme guide l’arrivage. Pour les fleurs et les plantes, elle aura des roses toute l’année mais dit chercher à privilégier la production française, y compris pour les orchidées ou les plantes carnivores « que j’adore et qui ont du succès ». Quelques incontournables sur la table comme les cactus mais plusieurs essences seront originales. Le magasin propose au passage une jolie sélection de vases design, d’origines variées (France, Allemagne, Italie…).

D’ailleurs, globalement, la mise en scène des étagères est soignée, avec des attendus et des surprises (les petits chats qui bougent la patte ou des objets artisanaux mexicains et guatémaltèques, présents ici car inspirés d’un voyage au Mexique où Susan a été impressionné par le rapport local à la mort, mettant plus l’accent sur la célébration que la tristesse). Vu aussi : les vêtements de la marque tourangelle Wazashirt ou les œuvres des artistes Pascal Honoré (peintures) et Florence Cordy (céramique). De nouvelles expositions sont d’ailleurs prévues tous les 3 mois.

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !