samedi 28 janvier, 2023

Pour les fêtes, un tiers de nouveautés à l’Echoppe Ephémère de Tours

On dit des oiseaux migrateurs qu’ils reviennent souvent au même endroit d’une année sur l’autre. Pareil pour les tortues qui pondent sur le lieu de leur naissance. Ou les saumons qui savent très bien quel cours d’eau remonter. Eh bien depuis 5 ans L’Echoppe Ephémère de Tours adopte le même type de comportement. Commerce ouvert uniquement pendant la période des fêtes de fin d’année, elle revient encore dans la Galerie Nationale de la rue du même nom, et pour la 4e fois dans le même local.

« Tant qu’il est libre on reviendra » explique Corine Breton, l’une des créatrices qui assure des permanences pour tenir le magasin. Cela n’empêche pas des modifications d’année en année, d’autant qu’il s’agit de ne pas faire fuir des fidèles qui comptent sur l’endroit pour faire des cadeaux originaux, de qualité et surtout en provenance d’artisans de la région ou en tout cas de pas très loin.

« Nous recevons entre 80 et 100 dossiers par an et on en garde une trentaine, avec un tiers de renouvellement » détaille ainsi la responsable de L’Echoppe Ephémère. Les marques qui partent sont celles qui n’ont pas bien marché l’année précédente, qui ont stoppé leur activité ou tout simplement qui veulent changer d’univers. Mais l’essentiel reste là : tous les ans on trouve des bijoux, des savons, des lampes, du textile… Des idées pour gâter les enfants ou les adultes… Et pour différents budgets puisqu’on a par exemple vu plusieurs tarifs à moins de 10€.

Au total 34 entreprises différentes exposent Galerie Nationale en cette fin 2022, dont 7 qui proposent à manger ou à boire. C’est la première fois pour L’Echoppe Ephémère. « Notre contrainte c’était de ne pas avoir de produits frais » souligne Corine Breton. On a donc du miel, des bières locales (notamment une nouvelle brasserie du Lochois, La Gironnette et une autre de La Riche La Porcupine), des tisanes, des petits gâteaux… « Et puis ça faisait deux ans qu’on voulait de nouveau des bijoux en argent, on en a trouvé à Paris » indique également la commerçante.

L’Echoppe Ephémère de Tours est ouverte 7 jours sur 7 jusqu’au 31 décembre sauf le 25 décembre. Et le succès est au rendez-vous : « On a 2 500 clients sur notre fichier, dès le premier samedi on a dû en voir 150 » se félicite Corine Breton. D’où la nécessité de les surprendre avec des nouveautés ou un aménagement sans cesse améliorer (des meubles de tailles différentes pour plus d’aération cette année). Quant à la jauge maximale pour flâner, elle est maintenue quitte à créer un temps d’attente « mais cela rend la visite plus agréable » insiste la responsable. C’est vrai que faire du shopping avec autant de monde quand le tram à l’heure de pointe c’est moyen…

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !