lundi 28 novembre, 2022

[#MIAM] L’expérience d’un dîner près de la cheminée à Montlouis

Manger près de la cheminée est un moment toujours très agréable, surtout si on n’en a pas chez soi. Mais peu d’endroits proposent une telle expérience en Indre-et-Loire (on peut tout de même citer, entre autres, La Liodière à Joué ou Le Dagobert à Tours). Il y a une de ces adresses que nous n’avions pas encore chroniquée : La Cave, à Montlouis. Ici la cheminée est immense et située au centre de la salle. Il faut dire que nous sommes dans un restaurant creusé dans le coteau, et relativement profondément puisque le portable n’y capte pas (parfait pour la déconnexion pendant le repas).

La Cave entrer dans la catégorie des restaurants gastronomiques, avec un menu d’appel à 38€ mais il propose uniquement un choix de l’entrée au dessert, sinon comptez plutôt 55€ pour un repas complet avec trois à quatre choix. Et si l’on connait les difficultés de recrutement de la profession en ce moment, c’est la première fois qu’on découvre un avertissement écrit de la maison sur le sujet en ouverture du menu : un petit mot pour nous indiquer que la carte réduite est le fait du manque de main d’œuvre.

Les propositions sont néanmoins prometteuses : ratatouille d’automne-faisselle de chèvre-sirop d’érable ou velouté cresson-coquillages en entrée, coquilles St Jacques-beurre de noix-légumes racines ou filet mignon et poêlée d’automne en plat… Choco-cacahuète ou soufflé chaud au Grand-Marnier au dessert.

Le repas commence avec un généreux patchwork d’amuses-bouches : tartelette à la crème de courge (un peu froide), soufflé au fromage, rillons, pain brioché maison et beurre salé maison (toujours un point en plus quand on vous amène du beurre à table). En entrée, on commande la grande spécialité de la maison : le Pâté Croûte. Pas notre grande passion dans la vie mais celui-ci est généreux et bien exécuté, accompagné de pickles bien assaisonnés. Le plat ce fut une selle d’agneau toute savoureuse avec une purée à l’oignon un peu déstabilisante et quelques épinards frais. Un bon moment même si le ratio portion de viande-garniture était disproportionné en faveur de la viande, à contre-courant de la tendance actuelle.

Enfin pour le dessert on salue l’audace du cigare, soit un biscuit garni de trois ganaches chocolatées différentes : au thé, aux épices… et au tabac (ça pique un peu !), à tremper dans une crème anglaise au café (pas trop présent heureusement) et accompagné d’une glace vanille. Pas hyper pratique à manger mais expérience satisfaisante.

Par son cadre, et malgré un service un peu sérieux, La Cave est un endroit assez unique en son genre avec décoration soignée, tables aux formes originales et cuisine au sourcing travaillé et aux recettes maîtrisées. L’établissement est situé le long de la Loire à Montlouis, pile à mi-chemin entre Tours et Amboise.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !