mardi 27 septembre, 2022

[En vitrine] A Saché, Marion masse directement dans sa roulotte

Des options pour se faire masser ce n’est pas ce qui manque en Indre-et-Loire. Mais on cherche parfois la proposition originale, ou la personne qui va vraiment correspondre à ce qu’on cherche. Niveau originalité, Marion Sureau a plié le game en s’installant… dans une roulotte. Tout se passe dans ce petit espace boisé posé à moins de 100m de l’Indre, à Saché.

Pour la petite histoire, la professionnelle a installé son activité professionnelle dans le jardin de son compagnon. Un homme qu’elle a rencontré lors d’une précédente activité professionnelle à Paris et qui l’a convaincue de revenir en Touraine, département quitté juste après ses études. « Je pense qu’à ce moment-là il était temps pour moi de créer ma propre activité » explique la trentenaire au parcours bien chargé. Originaire d’un petit village à côté de Sainte-Maure-de-Touraine, elle a fait son apprentissage au spa du Château d’Artigny de Montbazon (hôtel 5 étoiles) avant de travailler dans le sud de l’Irlande, à Tignes dans les Alpes, en Corse ou encore en Australie pour un voyage d’un an en 2015 puis dans un hôtel de luxe à Bora Bora.

Après avoir parcouru quelques-uns des plus beaux établissements du monde, la Tourangelle a assuré de la formation pour des marques de cosmétiques comme la très connue L’Occitane en Provence. « Après quasiment 7 ans dans le monde du spa hôtelier j’avais envie d’autre chose » commente-t-elle. Une expérience qui fait qu’aujourd’hui elle sélectionne de manière très attentive les marques avec lesquelles elle travaille dans sa roulotte baptisée La Biohème (par ailleurs fabriquée à Langeais). L’exigence : du bio et du circuit court via Alterarah et Green Spa.

Le choix de la roulotte a lui été fait car c’était impossible de construire en dur dans une zone inondable. Et finalement Marion Sureau aime ça. Ça crée une sorte de cocon, en particulier grâce au coin salon : « Le côté chaleureux du bois plait beaucoup », semble-t-il. D’une durée de 30 à 90 minutes, les soins sont personnalisée au maximum : « Je pose beaucoup de questions pour savoir s’il y a des douleurs, si les personnes veulent insister sur certaines zones ou d’autres pas du tout… La pression du massage… Le choix du parfum du soin. »

En activité depuis le printemps 2022, la professionnelle travaille surtout avec une clientèle locale « et le bouche-à-oreille fonctionne plutôt bien » nous assure-t-elle. Parmi ses projets : renouveler les massages duo en extérieur voire les massages sur l’eau grâce à l’Indre. Envisageable dès le retour des beaux jours… Il est aussi question de proposer des soins uniquement pour le visage. Plus d’infos : [email protected].

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !