mardi 27 septembre, 2022

« Chez ta mère » : le nouveau restaurant de la guinguette de Tours

Tours-sur-Loire c’est à la fois une programmation culturelle pendant 4 mois, pluridisciplinaire et riche mais aussi une belle terrasse avec bar et restaurant et vue sur la Loire. C’est ce mélange qui fait le succès des lieux depuis 2005.

Sur cette dernière partie, l’un des principaux changements cette année concerne le restaurant. Après 10 ans de service, « Les Gregs » passent la main en effet à « Chez ta mère », géré par Séverine Mayer qui assurait déjà la gestion de la Plage (et continue à le faire). En parallèle de la rive nord des bords de Loire, la cheffe qui s’était faite connaître par sa cuisine aux épices dans l’émission Masterchef il y a quelques années, lance donc une nouvelle formule pour la partie restauration.

« Je voulais un concept accrocheur et simple » nous explique-t-elle, « d’où le nom « Chez ta mère », car on aime tous manger chez notre mère, parce que chez ta mère c’est toujours bon, convivial, chez ta mère c’est le sourire, c’est un nom qui a beaucoup de valeur pour moi et là j’ai envie d’être un peu la mère de tout le monde. »

Côté carte, celle-ci va changer toutes les semaines mais propose un maximum de produits locaux ou au moins français. « Depuis 4 mois j’ai fait le tour des producteurs du coin, je veux travailler qu’avec des produits frais et locaux au maximum, tout en faisant parler la magie des épices », poursuit Séverine Mayer.

La cheffe concocte une carte composée de deux entrées, trois plats, deux desserts avec des propositions végétariennes à chaque fois, ainsi qu’une formule du jour le midi. La formule complète vous en coûtera 19 euros, 17 euros pour l’entrée/plat ou le plat/dessert et 13 euros pour le plat du jour. Pour manger, les réservations se font par sms au 0620626717.

Parmi les nouveautés, citons également l’installation d’une rôtisserie sur place qui tournera les dimanches et lundis. Quant à l’apéro, Séverine Mayer va changer les propositions. Exit les planchettes donc et place à de la « finger food » travaillée, comme des bouchées ou du croque-monsieur aux rillons par exemple.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !