jeudi 6 octobre, 2022

[En vitrine] A Tours, ouverture d’un glacier 100% bio Rue Colbert

4 nouveaux points de vente en deux ans : depuis la fin du premier confinement grosse éclosion de glaciers en plein centre-ville de Tours. Pas moins de trois enseignes aux multiples points de vente français ont pris racine en quelques mois Rue du Commerce et Place Plumereau… tandis qu’une autre tente l’aventure Rue Colbert. Et c’est celle qui nous intéresse ici.

Originaire de Grenoble, David a 34 ans et c’est lui qui gère Au Tours de la Glace au N°96, tout près du restaurant Le Turon. “C’est une reconversion professionnelle après 7 ans dans le secteur logiciel. A force de lire des articles sur les reconversions professionnelles j’ai sauté le pas” explique celui qui s’est installé en Touraine pour suivre sa femme, originaire de la Vallée de l’Indre. Pour choisir son nouveau métier, il a fait confiance à son instinct et opté pour l’ouverture d’un commerce spécialisé dans la glace : “A part le macaron je ne vois pas trop de produits avec autant de possibilités de parfums” justifie-t-il.

David ne fait pas ses glaces lui-même : il les achète à un maître glacier qui fabrique ses produits en Ardèche, uniquement du bio “pour être en accord avec mon mode de vie”. L’entreprise en question – Terre adélice – travaille avec des fruits en circuit court, et une liste de produits garantis éthiques. “Dans un premier temps on va proposer 48 parfums puis jusqu’à 60“ explique David. Des classiques boules citron, fraise ou vanille mais aussi thym, bergamote ou fromage de chèvre. Des parfums temporaires comme la rose viennent régulièrement compléter la gamme.

Quelques subtilités : “Pour la madeleine, ce sont des vraies madelaines de pâtissier qui sont broyées après production” et “le parfum chocolat, c’est un sorbet. Il y en a un au chocolat au lait et un au chocolat noir. Comme ça les personnes intolérantes au lactose peuvent quand même prendre une glace chocolat explique le commerçant qui aime surprendre, affirmant que ses premiers clients “passent beaucoup de temps à choisir.”

La boule seule est à 3€, “un peu plus cher qu’ailleurs mais c’est le prix du bio” nous dit-on. D’ailleurs les cônes, originaires d’Ardèche, sont aussi bio, et les pots compostables. Au Tours de la Glace se vante par ailleurs de se fournir en électricité produite de façon renouvelable et compte reverser 1% de son chiffre d’affaire pour des actions en faveur de l’environnement, “même si le banquier n’était pas trop pour commencer dès la première année.”

Le petit point de vente est ouvert tous les jours. Pour faire du chiffre d’affaire même hors beaux jours, David table sur la vente de pots d’un litre de glace, par exemple pour les fêtes (il est inscrit sur le site local de vente en ligne Shop in Touraine). Equipé d’un triporteur avec une dizaine de bacs il peut aussi se déplacer sur des événements (mariages, festivals). Il sera par exemple Rue du Commerce pour la Fête de la Musique le 21 juin.

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !