mardi 6 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

Martin Solveig, PNL, Eddy de Pretto : on vous raconte la première soirée de Terres du Son 2022

Il est 17h20, les portes de Candé ouvrent dans 10 minutes et une bénévole de Terres du Son sent le coup de chaud venir : « J’ai de la bombe rafraîchissante, qui en veut ? » Pas de succès dans le train qui s’apprête à partir de la gare de Tours mais entre les tentes, les tenues légères et la forte affluence du convoi on sent que l’ambiance festival n’est pas loin…

Face aux navettes car Rémi prises d’assaut (parce qu’il fallait réserver avant, ce que tout le monde ne savait pas), le TER s’avère un excellent moyen de rejoindre Monts. Il faut compter 4€ l’aller-retour depuis n’importe quel point de la région, ou 3€ l’aller simple. A peine dix minutes plus tard on descend à la gare, et le Domaine de Candé n’est plus très loin… C’est la transhumance : selon les organisateurs, cette première soirée doit rassembler près de 15 000 personnes affamées de concerts après deux années sans événement du genre pour cause de Covid (de quoi occasionner de longues queues à l’entrée selon de nombreux témoignages).

L’impatience s’illustre sur la prairie : à l’ouverture des grilles ça court direction la grande scène déplacée au nord su site cette année. Les plus grands fans de PNL veulent être aux premières loges pour voir l’unique concert du duo en Centre-Val de Loire. Il va leur falloir attendre longtemps avant d’entendre en live les chansons essorées dans leurs enceintes, casques et écouteurs… Les rappeurs ne sont montés sur scène qu’à 23h45, plus d’1h30 après l’heure prévue. Un retard complètement inhabituel à Terres du Son au point de décourager une partie du public qui est reparti sans rien voir ou d’en inciter d’autres à huer les frères à leur montée sur scène.

Toutes les rumeurs ont circulé. La raison invoquée par l’organisation est un sérieux problème électrique empêchant le show de se tenir dans des conditions normales (seul un court message diffusé vers 22h30 a informé la foule sur site + un post sur les réseaux sociaux – difficile d’accès en raison de la saturation du réseau). Finalement PNL a bien joué (moins longtemps que prévu) et les téléphones ont immortalisé l’événement (mais pas nous, toute photo de presse étant interdite).

Juste avant, c’est Eddy de Pretto qui a inauguré la grande scène de cette édition 2022… Pour son deuxième album, l’artiste a clairement pris en charisme et fait chanter la Touraine. En face, côté sud de la prairie, la scène Propul’son ne manque pas d’attrait avec son mélange têtes d’affiches/découvertes/groupes régionaux. On y a découvert le concert solaire de Bleu Shinobi ou la grande énergie de Lulu Van Trapp. En fin de soirée, tout le monde a joué malgré le retard : ambiance bien festive pour James BKS et complètement dansante à l’arrivée de Martin Solveig à 1h45. Lui aussi était très attendu.

Le festival se poursuit jusqu’à dimanche avec First Draft, Tiken Jah Fakoly, L’Impératrice, 47TER ou le groupe star Deluxe ce samedi soir sur les grandes scènes. Mais aussi plein de découvertes gratuites au village près du château mais aussi des conférences (sur la cuisine végétarienne ou le vin à 16h30 et 18h, par exemple).

Olivier Collet / Photos Claire Vinson

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !