dimanche 22 mai, 2022
  • Chambray en Mai
  • Shop in Touraine

A Tours, 24 panneaux solaires sur le toit d’un immeuble du quartier Velpeau

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

On en voit de plus en plus sur les toits de maisons individuelles, sur des parkings de centres commerciaux ou dans de grands champs : bien plus acceptés que les éoliennes, les panneaux photovoltaïques producteurs d’électricité se multiplient en Indre-et-Loire. Y compris à Tours.

Depuis quelques jours, on en trouve 24 sur le toit d’un immeuble situé au N°3 de la Rue du Dr Denoyelle, juste derrière le paquebot administratif du Champ Girault et à moins de 5 minutes à pied de la Place Velpeau. Géré par le bailleur social Ligéris, le bâtiment de 6 étages a été sélectionné pour accueillir le deuxième projet concret de l’association Energie Citoyenne en Touraine. Créée en 2015, cette structure qui rassemble une centaine de personnes se donne pour mission de développer des projets liés aux énergies renouvelables avec le soutien de collectifs citoyens ou avec des objectifs pédagogiques.

C’est donc pour ça que l’équipement tout juste inauguré à Velpeau porte le nom de centrale citoyenne : une centaine de personnes ont participé à son financement, apportant environ le tiers des 25 000€ nécessaires à l’achat et à la pose des panneaux. Le conseil régional du Centre-Val de Loire a mis la même somme dans le pot via son budget dédié au soutien de projets citoyens (1€ dépensé par la population = 1€ d’argent public). Le reste provient d’un emprunt qui devrait être remboursé en 7 ans via la revente de l’électricité (l’équipement en lui-même est garanti 24 ans, et pourrait même fonctionner sans problème pendant 30 ou 40 ans).

Précision : le projet porte le nom de Stéphanie Hadogan, membre du collectif Velpeau en Transition qui s’est également grandement impliqué dans le dossier et qui est décédée récemment.

Orientés plein sud et installés en trois jours à l’aide d’une grue, les panneaux de la Rue du Dr Denoyelle son capables de produire l’équivalent de la consommation électrique de trois foyers (hors chauffage) soit une puissance de 9kw/h. « C’est anecdotique » concède le co-président de l’association Laurent Déchenaud. Pour lui, le plus important c’est l’émulation autour de ce type de projet. Par exemple, les premiers panneaux d’Energie Citoyenne en Touraine sont sur le toit du lycée Vaucanson de Tours-Nord. Non seulement ils produisent un peu plus que les prévisions mais en plus les lycéens s’en servent régulièrement comme base de travail : « La dimension pédagogique est atteinte. »

Pour ses prochains chantiers, Energie Citoyenne en Touraine espère donc des réalisations encore plus visibles, « sur du mobilier urbain ou des ouvrières à vélo » liste Laurent Décheneau qui se voit bien travailler sur des projets avec la ville de Tours. Il envisage également des actions autour de l’aide à la réduction de la consommation d’énergie (isolation de bâtiments, solutions pour réduire l’éclairage des vitrines…) « car la meilleure énergie c’est celle que l’on ne consomme pas. »

Olivier Collet

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !