mardi 4 octobre, 2022

[#MIAM] A peine débarquée, on teste la nouvelle pizzéria de la Rue de Bordeaux

Mais qu’est-ce qu’il se passe avec les pizzas en ce moment à Tours ? On faisait déjà une quasi-overdose d’adresses à burgers mais apparemment elles ont de la concurrence avec les points de vente spécialisées en totems de la cuisine italienne. C’est simple, en quelques mois on recense pas moins d’une demi-douzaine d’ouvertures dans l’hyper-centre de Tours. La toute dernière en date à deux pas de la gare pour remplacer le Subway de la Rue de Bordeaux…

Bon. On va quand même donner sa chance à Mamma Mia, déclinaison d’un groupe jusqu’ici présent uniquement en région parisienne (Boulogne, Levallois, Courbevoie si vous connaissez un peu le 9 2).

Et d’ailleurs la patte parisienne se voit tout de suite si on prend à emporter : on a les adresses et les numéros de téléphone en 01 sur le carton. Amusant. Et dans le carton, qu’est-ce qu’on mange ? Attendez deux minutes… On va d’abord parler de la salle pour qui voudrait manger sur place (style sympa avec brins de lavande qui pendent au plafond à l’entrée et grand comptoir où on voit l’équipe bosser pour préparer les pizzas ; les tables sont au fond en enfilade ; sur le côté opposé à la cuisine, quelques étagères avec des produits italiens en partie utilisés dans les préparations style huile d’olive).

Et donc, la carte. Plutôt longue avec des lasagnes, une sélection de pâtes, des antipasti (burrata, bruschetta, carpaccio). Sur ce point, on est plutôt dans le classique. Idem en dessert (tiramisu, panna cotta, cheescake).

L’attrait principal du lieu ce sont quand même ses pizzas… qui coûtent minimum 13€ (pour une simple margherita). A ce prix-là on se dit qu’elle va être carrément orgasmique ! Et du coup on se tente une expérience avec la recette au nom de l’enseigne : Mamma Mia, soit moitié pizza-moitié foccacia. Niveau visuel c’est rigolo : on a une moitié toute simple et l’autre avec salade et bresoala (on adore cette viande de bœuf séchée). Après quelques minutes d’attente et le temps de rentrer à la maison on goûte : la pâte à foccacia est plutôt bonne, la partie pizza est en revanche sèche et casse facilement. L’ensemble est bien copieux et plutôt de qualité mais on n’est pas sûr que ça mérite 19€.

Pour info, l’entreprise livre via les deux plateformes les plus connues (mais comme ils sont sympas sur place vous pouvez aussi aller les voir).

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !