lundi 16 mai, 2022
  • Shop in Touraine
Jardins Éphémères Amboise

[#RE-MIAM] Ça ressemble à quoi un dîner à l’Accalmie ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La rubrique [#MIAM] d’Info Tours est dédiée à l’actualité gastronomique tourangelle, notamment les nouvelles adresses. Et parfois on retourne dans certains établissements pour voir comment leur cuisine évolue. Toujours sans se présenter et en payant l’addition.

—————–

Cela fait près de 5 ans que l’Accalmie régale le Vieux-Tours. Dans une rue calme où l’on se presse pas mal au déjeuner… D’ailleurs c’est toujours le midi qu’on y avait pris le repas. Jamais le soir. L’opportunité s’est présentée pour tester la nouvelle carte de l’établissement, jolie salle avec voûte de pierres, mobilier confortable et vaisselle éclatante (on ne dit pas souvent qu’on adore la vaisselle d’un restaurant, mais là c’est le cas).

Au dîner la carte est bistronomique avec une formule à 35€ si on prend entrée-plat-dessert. Avec une demi-bouteille de saint-nicolas-de-bourgueil à 16€ ça fait un dîner à deux pour 43€ par personne.

Le rapport qualité-prix est plutôt bon. La carte courte n’en demeure pas moins variée, avec des propositions de viande ou de poissons et les originalités qui vont bien comme le velouté de topinambour et panais avec foie gras poêlé, brunoise de truffe et noisettes torréfiées ou les noix de Saint-Jacques snackées avec mousseline de panais (encore lui) et beurre de pomme granny. D’ailleurs à propos de beurre, on ne complimente pas assez les tables qui en apportent avec le pain donc on là on a particulièrement apprécié le beurre tandoori maison avec la baguette (le houmous de l’amuse-bouche est également recommandable).

Dans l’assiette, on attaque avec un tataki de magret de canard avec ses nouilles soba, coriande, légumes croquants et sésame. Une entrée toute douce et gourmande, tandis que le saumon gravlax avec mayo curry mangue et physalis balance dans tous les sens en arômes. Au plat de résistance, les Saint-Jacques confirment sur leur lancée, et le filet de bœuf fumé s’apprécie bien avec sa sauce vigneronne, ses pâtes et ses légumes glacés.

En dessert, on a commandé d’un côté la sphère chocolat avec la glace cacahuète, de l’autre un cheescake vanille tout léger avec tartare de fruits exotiques et sorbet passion. Un dîner équilibré et apprécie, avec un service souriant et (presque trop) rapide.

Vitiloire
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !