mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

[#MIAM] A Tours-Nord, Le Quartier remet les classiques au goût du jour

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

[#MIAM] c’est la chronique d’Info Tours dédiée à la gastronomie. Et quand on teste un établissement, on ne se présente pas avant et on paie l’addition comme tout le monde.

——————-

Si tu n’s pas mangé de hareng pomme à l’huile depuis le jour où tu as quitté le foyer parental, j’ai quelque chose à te dire : je sais où tu peux déguster cette entrée réconfortante faisant partie des grands classiques de la cuisine française (avec les œufs-mayo, le céleri rémoulade et autres petit-salé aux lentilles).

Va donc pousser la porte du Quartier, le nouveau lieu pour boire un coup, déjeuner et faire le plein de culture à Tours-Nord, au bas de l’Avenue de la Tranchée (arrêt de tram Place Choiseul). Etendu sur 3 étages + sa cour, ce lieu hybride est un ancien hôtel relooké et rempli de tables en formica (mais agencées de façon cool ce qui fait que tu n’as pas trop l’impression d’être à la cantine de Grandmont). Les murs sont artistiquement décorés, la musique est apaisante et tu peux regarder le tram passer depuis la fenêtre.

On vient ici pour l’esprit « Je mange comme à la maison mais je ne me salis pas les mains et je ne m’occupe pas de la vaisselle. » Donc les recettes n’ont pas d’intitulé à rallonge et les plats ne seront pas présentés façon tableau de maître. Ce n’est pas grave, parce qu’on veut avant tout manger correctement.

C’est là qu’on en vient aux harengs pomme à l’huile. Franchement, bien des années qu’on n’avait pas vu un restaurant oser mettre ça à sa carte (oui, on ne fréquente pas assez les routiers). Donc bah on les a pris, et on n’a pas regretté. Poisson fumé, patates fondantes, assiette pas trop grasse. En face la salade d’hiver fait également le job. Et pour la suite ? On a hésité un peu avec l’option végé du jour (y’a toujours une option végé au Quartier) soit un kasha (mélange de céréales avec poêlée de légumes) avant de céder devant l’échine de cochon roi rose (donc porc de Touraine) avec… un duo de chou chinois. En vrai le chou chinois on ne trouve pas ça sexy du tout. Mais là il était bon. Et la viande fondante. Et la sauce gourmande.

Pour le dessert, c’est de la même veine : façon revival des fonds de tiroir. Donc pain perdu avec crème anglaise. Un peu moins plaisant que le reste, pour être honnête (crème anglaise manquant de consistance). Un menu à 18€ dégusté en 1h avec service sympa : c’est le genre de plan qui manquait au nord de la Loire.

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !