mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

[En vitrine] Des 60’s aux années 2000, un total look vintage Rue Marceau à Tours

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Info Tours passe son temps à repérer les bonnes adresses shopping à Tours et en Indre-et-Loire : pour les découvrir, il vous suffit de suivre cette rubrique [En vitrine] consacrée à l’actu commerciale du département.

——————–

Avant, une pâtisserie spécialisée dans les douceurs meringuées. Aujourd’hui, une boutique mimi avec des jeans, robes, vestes ou pulls vintages. Aimée s’est installée au 27 Rue Marceau et elle a tout pour devenir le repère des fashionstas en quête de pièces chinées de qualité…

Le projet est signé Mathilde Herault, jeune femme originaire de Mettray mais partie bosser 8 ans en banque à Paris après son bac L et ses études. Un début de carrière qu’elle a totalement laissé de côté en mai 2021 afin de se consacrer à la création d’une entreprise, et plus précisément l’ouverture de son commerce dont l’enseigne s’inspire d’un prénom qu’elle apprécie particulièrement. L’aboutissement d’un an et demi de travail.

La jeune femme est une modeuse assumée, et suit l’univers vintage depuis longtemps, ou « depuis toute petite » comme elle dit. « Ce n’est pas en lien avec l’histoire de ma famille, ça doit être inné » s’amuse-t-elle. Le week-end ou le matin, elle rencontre ses contacts du coin ou parcourt la France pour trouver les pièces qui méritent d’être en rayon :

« 90% de vêtements sont fabriqués en France et essentiellement à partir de matières nobles : soie, cachemire, laine… »

Il y a des jeans Levi’s, du Maje, parfois du Kooples, de la fausse fourrure en vue pour cet hiver… « Je mets des nouveautés tous les mardis » glisse Mathilde.

La commerçante s’habille elle-même avec de l’occasion :

« L’impact environnemental de la mode est un sujet urgent à gérer. J’avais envie d’allier ma passion avec le travail et d’encourager cette transition à travers mon investissement professionnel. »

Le résultat c’est donc un magasin qui cumule des pièces de plusieurs époques, des années 60 au début du 3e millénaire, « parfois neuves ou quasiment jamais portées. » Exclusivement des collections pensées pour les femmes, auxquelles s’ajoute un peu de maroquinerie ainsi qu’une sélection de bijoux. Gamme de prix : souvent entre 20 et 55€, parfois un peu plus pour certains articles spécifiques. A découvrir du mardi au samedi de 11h à 19h.

Olivier Collet

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !