mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

Forces et faiblesses de la Place du Grand Marché à Tours

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Après la Place Châteauneuf, la Place Coty ou les contre-allées Nord de l’Avenue de Grammont, un nouveau chantier se prépare dans le centre de Tours… Depuis plusieurs années, il est question de donner un bon coup de jeune à la Place du Grand Marché, surnommée la Place du Monstre en raison de la sculpture monumentale de Xavier Veilhan qui trône en plein milieu.

Très apprécié pour manger au restaurant, boire un verre ou faire du shopping, l’endroit manque clairement de praticité. Il peut être difficile de circuler à pied comme en voiture, et la voirie est objectivement abimée. La piétonnisation de la contre-allée décidée en 2020 a tout de même apporté un petit coup de frais et on n’entend pas grand monde réclamer un retour en arrière. Cela étant dit, que faire sur cette place ? Comment la rénover, améliorer l’existant sans perdre ses qualités ? C’est un peu la grande question du moment dans les couloirs de la ville de Tours et de Tours Métropole. Une concertation a débuté et on vient d’avoir un premier retour des ateliers menés par Six & See et Blue Beaver.

Une longue liste de réclamations

Parmi les points forts de l’espace, sa localisation « au cœur du Vieux-Tours » est largement saluée, tout comme la présence du Monstre, d’ailleurs élu sculpture préférée des internautes lors d’un concours organisé par Info Tours. L’endroit est décrit comme « un petit cocon allongé convivial, un ilot de fraîcheur à taille humaine » où l’on constate une mixité de population (habitants, touristes, étudiants…), une diversité d’activités commerciales. L’accessibilité et l’architecture des bâtiments sont également vus comme des atouts.

En revanche, les reproches sont nombreux :

  • Vétusté des trottoirs et du terre-plein central
  • Manque d’harmonie avec les autres places
  • Une place désorganisée où certains jugent le nombre de terrasses trop élevé
  • Nuisances sonores, vitesse excessive des voitures et places de parking peu nombreuses régulièrement utilisées par les commerçants eux-mêmes aux dépens de la clientèle
  • Manque d’éclairage nocturne et de bancs pour s’asseoir
  • Sols glissants, manque de bancs et de cendriers
  • Difficultés de cohabitation avec les coursiers Uber Eats ou Deliveroo
  • Vue sur le patrimoine bouchée par les arbres

Avec ces retours, les services d’urbanisme vont désormais pouvoir travailler à un plan d’avenir pour tenter de combler un maximum d’attentes selon les possibilités, sachant bien que ce genre de projet est difficilement consensuel à 100%. Cela dit, le réaménagement de la Place Châteauneuf a fortement réduit le nombre de grincheux, la présence d’un parking à cet endroit semblant aujourd’hui complètement oubliée.

De nombreuses questions en suspens

Pour la Place du Grand Marché, on peut donc raisonnablement imaginer un allègement de la circulation pérenne (par exemple à certaines heures de la journée), des livraisons réalisées par des modes légers type vélos cargos plutôt que des camions, la création d’oasis végétales, une luminosité accrue ou des mesures pour réduire le bruit et autres nuisances subies par les riverains. Il a été évoqué l’idée de créer un marché artisanal ou des animations pour enfants tel un Carnaval du Monstre ou l’installation de jeux d’échecs (plan également évoqué pour dynamiser le Pont Wilson devenu piéton). Autres propositions : installer des chalets lors du Marché de Noël ou créer un parcours historique.

Rien n’est acté. Il ne s’agit que de pistes après suggestions des usagers et élus. Le détail du plan reste néanmoins toujours soumis à concertation et le travail va encore durer plusieurs mois avant le début des travaux. Parmi les questions qui pourraient être posées : faut-il déplacer le Monstre ? Comment réorganiser les terrasses ? Comment homogénéiser les enseignes pour éviter le trop-plein de restauration, parfois de mauvaise qualité ? Comment réguler la présence des coursiers ?

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !