mardi 21 septembre, 2021
Ville de Tours - Mission Locale
Tours Métropole - Enquête Filbleu

[#MIAM] Avenue de Grammont, un comptoir japonais qui fait voyager

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Une adresse recommandable.

[#MIAM] c’est la rubrique d’Info Tours dédiée à la gastronomie. Et quand on teste un établissement, on paye l’addition comme tout le monde.

 —————

L’Avenue de Grammont s’est refait une beauté ces derniers mois, entre la Place Michelet et Jean Jaurès. On prend plus de plaisir à y flâner sans les contre-allées… et on y découvre un nouveau spot à spécialités japonaises. Ici pas de sushis, makis ou autres sashimis il n’y a guère que la soupe miso qui vous rappellera sûrement des souvenirs. Pour le reste, il s’agit de se laisser tenter par des spécialités populaires du pays du soleil levant… avec un savoir-faire importé directement de Tokyo.

Ouvert en ce début d’année 2021, l’établissement est tenu par un couple : Philippe et Sachiko. Lui vient de passer 15 ans au Japon, elle découvre Tours après avoir connu le bouillonnement de la capitale japonaise. « Avec Phil, nous avons sélectionné la cuisine la plus courante là-bas. Comme toutes les mamans japonaises, je la préparais pour ma famille presque tous les jours » décrit Sachiko sur le site de l’enseigne baptisée Yoïsho!.

La boutique est divisée en deux parties : L’Atelier Yo à gauche avec une vitrine joliment décorée et à droite un espace dédié à la préparation des produits, avec comptoir de vente à emporter. La carte est particulièrement courte, comprenant la fameuse soupe miso et 5 onigiris le jour de notre passage. Les recettes : saumon, thon-mayo, bonite séchée, riz nature ou prune macérée dans le sel. Les tarifs : autour de 3€ pièce, « comptez-en deux par personne et trois si vous avez faim » conseille le dynamique et avenant Philippe qui présente bien ses produits.

On a faim donc on en prend trois : saumon (le plus classique, passe-partout), prune (le plus surprenant, « attention au noyau » prévient l’étiquette) et bonite séchée (le plus goûtu). Des onigiris qui se tiennent bien, qui ont du goût (c’est quand même assez salé) et qu’on accompagne d’une soupe miso de bonne qualité. On complète avec un dessert, ici des gaufrettes en forme de poisson servies juste chaudes avec plusieurs garnitures (on a pris crème vanille et c’était un bon choix, il parait que la recette est très populaire au Japon).

Addition totale : 16€50 pour trois onigiris, une soupe et un dessert. Plusieurs boissons importées du Japon figurent également à la carte, tout comme une série de thés et enfin une petite sélection de produits pour assaisonner le riz ou réaliser des infusions. Il y a même du riz japonais (7€50 le paquet). L’endroit est ouvert du mardi au samedi dès 11h. Et on pense que l’information va rapidement se diffuser…

Concerts d'automne
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !