vendredi 7 octobre, 2022

5 spectacles qu’on a très envie de voir à la future Comédie de Tours

Le nouveau théâtre du centre-ville.

Des ouvertures de lieux culturels ce n’est pas si fréquent, surtout dans une période un peu sinistre avec la crise sanitaire. Et pourtant la Comédie de Tours est en cours d’aménagement Rue Michelet, à quelques pas de la gare, de Jean Jaurès et du Sanitas. Un théâtre de 270 places essentiellement dédié à l’humour, dans un ancien magasin de musique de 650m². Le projet est mené par trois associés : l’ancien directeur du théâtre Le Paris d’Avignon Christophe Desaint-Denis, un artiste et producteur (Julien Sigalas) et son acolyte Yoann Combronde qui s’occupe déjà de plusieurs salles à Grenoble ou Aix-en-Provence.

La programmation de la première saison vient tout juste d’être annoncée et débutera le jeudi 7 octobre avec la pièce 20 ans après de Julien Sigalas (très présent dans les différents spectacles de l’agenda). Le pitch : Isabelle et Romain ont une vie rangée jusqu’au jour où ils se retrouvent par le plus grand des hasards. De situations improbables en rebondissements inattendus, Isabelle et Romain traversent les époques entre drôleries et doutes, entre bonheurs et fêlures pour comprendre comment ils en sont arrivés là. La séance débutera à 20h45 avec un tarif plein à 22€.

Et après ? On a sélectionné plusieurs dates qui nous font de l’œil…

D’abord l’humoriste Booder, de passage dès le dimanche 10 octobre à 15h. Vu par exemple dans le film Neuilly sa mère, il revient sur scène en one man show. Son expérience dans le domaine artistique, ses rencontres, son fils, son pays d’origine, tout y passera.

La semaine suivante, la pièce Couscous aux lardons squattera la scène 4 jours d’affilée avant une reprogrammation le week-end du 23-24 octobre. Le pitch : La vie à deux c’est déjà compliqué mais lorsqu’il s’agit d’un couple mixte ça devient la folie. Une confrontation des cultures abordée sans parti pris cependant pour votre plus grand plaisir : avec dérision. Un grand succès de la comédie, à l’affiche depuis plus de quinze ans dans toute la France.

Début novembre, la Comédie de Tours accueillera un spectacle qui résonne fort en cette période de Covid : celui de la Toulousaine Caroline Estremo, infirmière aux urgences depuis 8 ans. La soignante a ému la toile en 2016 en postant sur les réseaux une vidéo à chaud sur ses conditions de travail et les difficultés de l’hôpital public. En 2017, elle publie son 1er livre sur les réalités de son quotidien. Vendu à 20 000 exemplaires #infirmière est aujourd’hui un incontournable des étudiant(e)s infirmier(e)s. Séance à 20h45 et places à 28€ au tarif plein.

Quelques jours plus tard, l’associé du lieu Julien Sigalas revisitera Renaud (le 8/11) puis Brel (le lendemain) dans des soirées au tarif plein de 19€. Accompagné d’Etienne Champollion, multi-instrumentiste, ils construisent un spectacle à la fois poétique et rebelle, retraçant le parcours de Renaud avec subtilité et tendresse. Ce spectacle a déjà été joué plus de 100 fois depuis 2012.

Enfin, en attendant le passage d’artistes reconnus comme Elodie Poux et François-Xavier Demaison, précisons que la Comédie de Tours aura une programmation jeune public détaillée ici.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !