vendredi 9 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

2 stations supplémentaires pour partager sa voiture à Tours

A-t-on vraiment besoin d’une voiture au quotidien quand on vit et qu’on travaille dans l’agglomération de Tours ?

Pour certaines personnes la réponse est oui, pour d’autres non. Entre le bus, le tram, la marche et le vélo, on peut potentiellement se débarrasser d’un véhicule d’autant que sur une semaine on l’utilise en moyenne 3% du temps. Mais comment faire si on a un rendez-vous à Nazelles-Négron, un meuble à récupérer à Chambray-lès-Tours ou une envie folle d’un week-end à Saint-Valentin (dans l’Indre) ? Dans ces 3 cas, la voiture est souvent le moyen de transport le plus pratique. Cela dit, si ce genre de situation se produit ponctuellement, pas indispensable d’en avoir une au garage en permanence, de quoi économiser – notamment – les frais d’assurance.

C’est pour ce type d’usage qu’on a inventé l’autopartage : des voitures disponibles dans des stations prédéfinies, à utiliser uniquement quand on en a besoin. A Tours, on a un service pour ça : Citiz.

Après avoir failli disparaître, il reprend de la vigueur et vient de fêter ses 10 ans. Selon l’entreprise, les locations sont en hausse de 32% de janvier à mars 2022 par rapport à la même période en 2021 (à relativiser car les déplacements étaient limités en raison des mesures anti-Covid). Néanmoins, le fait de savoir qu’une voiture Citiz est utilisée 27% du temps (soit 6h par jour) est assez parlant, sachant que c’est 6 points de plus qu’en 2019 (donc avant la crise Covid).

Reste à trouver le moyen de convaincre encore plus de monde de partager une voiture. Actuellement, près de 600 personnes ont un contrat avec Citiz en Touraine dont la moitié qui s’en servent régulièrement.

Pour augmenter ce chiffre, de nouvelles stations sont régulièrement ajoutées (ce sont les endroits où l’on gare et récupère les voitures). Après Velpeau, Jean Jaurès ou Les Halles + une 9e ajoutée en 2021 Place Rabelais, la société programme l’ouverture de deux nouvelles bases en 2022 près de Mame Boulevard Preuilly et au nord de la Loire dans le quartier Paul Bert, ce qui fera un total de 11 emplacements dans l’agglo (10 à Tours, une en gare de Saint-Pierre). Le parc de véhicules va également s’intensifier : il y en aura 18 contre 16 actuellement.

Plus d’infos sur le site tours.citiz.coop.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !