samedi 28 mai, 2022
  • Chambray en Mai

Saint-Pierre-des-Corps : deux nouveaux médecins attendus pour le printemps

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Il est de notoriété publique que la ville de Saint-Pierre-des-Corps est un désert médical. Le maire lui-même médecin le sait bien. Une situation qui ne date pas d’hier, la commune ayant déjà recruté une généraliste salariée depuis plusieurs années au sein de son centre de santé. Une première pierre insuffisante pour faire face aux besoins des habitantes et des habitants… Il est toujours compliqué de se soigner sur le territoire.

Saint-Pierre-des-Corps va donc bénéficier d’un nouveau dispositif qui doit résoudre une partie du problème. Ce mercredi soir, le conseil municipal examinait une résolution pour valider l’ouverture d’un nouveau centre de santé dans le quartier de la Rabaterie au 4 Impasse Paul-Louis Courier, dans un bâtiment municipal situé près de l’école du même nom. Après des travaux de rénovation financés par la ville, deux docteurs y auront leur cabinet. Deux praticiens qui seront des salariés du Conseil Régional, celui-ci ayant entrepris d’en embaucher en grand nombre pour les installer dans des zones sous dotées (il l’a déjà fait pour le quartier des Rives du Cher à Tours).

L’entrée en fonction du duo de généralistes est espérée au plus tard en avril et deux autres médecins pourraient aussi compléter le dispositif dans quelques mois.

« Ce projet est l’aboutissement d’un travail de longue haleine et d’échanges avec les partenaires santé. Le partenariat entre la région et la commune marque la volonté profonde de notre municipalité de redynamiser l’offre de soins sur notre territoire et de répondre par des actes concrets aux inquiétudes de la population » dit l’adjointe au maire en charge de la santé Laurence Lefèvre.

Cela dit, la démarche ne fait pas l’unanimité. Le Parti Communiste salue l’investissement de la Région mais lui demandait plutôt un recrutement directement par la municipalité (il avait manifesté pour ça le 8 décembre). « La municipalité ne doit pas profiter de cet engagement de la Région pour réduire les activités du Centre Municipal de Santé comme elle le fait depuis son élection. En effet la nouvelle municipalité a supprimé 3 postes d’infirmières, la médecine du sport, les consultations de diabétologie, a réduit les jours et les horaires d’ouverture et se refuse à recruter un deuxième médecin au Centre Municipal de Santé » écrit le mouvement.

Un débat sur le sujet est prévu ce jeudi à 18h Salle de la Médaille. Néanmoins, il faut préciser qu’une psychologue va arriver le 1er février au centre municipal de santé : c’est l’autre nouvelle du jour de la mairie. Les consultations seront gratuites.

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !