mercredi 30 novembre, 2022

TGV Tours-Paris : Philippe Briand veut un rendez-vous avec le patron de la SNCF

Il n’est pas encore énervé mais ça pourrait ne pas tarder…

Ca fait de longs mois que les usagers de la ligne TGV Tours-Paris – par la voix de leur porte parole David Charretier – sollicitent les élus de l’agglo afin qu’ils s’engagent pour un maintien de la desserte TGV dans les gares de Tours et St-Pierre-des-Corps. Les habitués craignent en fait que les trains soient moins nombreux ou plus lents dès l’ouverture de la nouvelle ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux en 2017. Une inauguration qui marquera l’entrée en service de trains directs Paris-Bordeaux à forte fréquence ce qui encombrerait la ligne et ne permettrait plus de garantir la desserte actuelle de la Touraine notamment aux heures de pointe.

Plusieurs rendez-vous ont eu lieu entre les voyageurs et les élus, et les élus ont rencontré le président de la SNCF le 17 décembre lors de sa venue à Tours. Manifestement, ça n’a pas suffi à rassurer le président de Tour(s)Plus Philippe Briand qui, pour la première fois, se prononce publiquement sur ce dossier en envoyant une lettre à Guillaume Pépy qu’il a transmis à la presse ce vendredi.

Dans ce courrier, il se contente de reprendre les arguments développés ci-dessus insistant sur le fait qu’une desserte « performante » de notre territoire est « essentielle pour renforcer le positionnement central » de l’agglo. « A ce titre, la mise en service de la LGV Sud-Atlantique (…) constitue une réelle opportunité d’ouverture et de développement ». Histoire de ne pas être le dindon de la farce (voir les TGV passer sans s’arrêter) il sollicite donc un « temps de travail » avec la SNCF pour ce sujet « de la plus haute importance ».

Et sinon, vous pouvez aussi relire notre entretien avec Jean-Gérard Paumier en charge des transports à Tour(s)Plus et publie fin 2014…

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !