samedi 20 août, 2022

[En vitrine] « On peut être classe en jogging » : une Tourangelle lance une marque de vêtements d’intérieur

Il y a 1 000 bonnes raisons de rester toute une journée à la maison : un dimanche pluvieux, le télétravail, un cocooning en couple, un confinement anti-Covid… Mais comment s’habiller dans ces moments-là ? Ne pas s’habiller est une bonne réponse pour les naturistes. « Comme si je sortais » est également acceptable. Sinon, il y a l’option jogging-gros pull extra large-peignoir (rayez la mention inutile). Une Tourangelle se lance sur ce marché de la mode confort avec la création de Nùbé Paris, une marque exclusivement dédiée aux vêtements d’intérieur.

Originaire du Nord et arrivée en Touraine par amour il y a 6 ans, Mélissa Tarlé est une fan de mode. A Paris, elle travaillait dans l’univers de la chaussure ce qui l’a amenée à collaborer pour de nombreuses marques. Elle s’est ensuite faite engager dans un labo pharmaceutique tourangeau dont elle a licenciée au cours d’un plan social. C’était en novembre 2020. Un coup dur mais aussi une opportunité pour rebondir :

« J’ai toujours été passionnée de mode et ça me vient de ma grand-mère, une immigrée italienne chez qui s’apprêter était important, même pour se promener dans la rue. J’ai postulé à l’Institut Français de la Mode et j’ai été sélectionnée parmi dix entrepreneurs pour bénéficier d’un accompagnement dans le montage de mon projet. »

Un an et demi plus tard on assiste donc à la création de Nùbé, une collection d’une trentaine de pièces (joggings, t-shirts, pantalons, sweats, hauts, chemises…). Beaucoup sont fabriqués à Paris, dans un atelier du IIe arrondissement : « C’est un atelier d’une dizaine de personnes qui est en capacité de produire des petites quantités pour les marques débutantes comme la mienne. Nous avons noué une vraie relation de confiance » indique l’entrepreneuse.

Mélissa Tarlé ne dessine pas elle-même les vêtements qu’elle commercialise mais passe du temps à les penser en collaboration avec les modélistes de l’atelier. « Nùbé ça signifie nuage en italien. C’est synonyme de confort, de légèreté. J’ai voulu une marque adaptée au quotidien des femmes citadines » explique la créatrice qui reconnait avoir été inspirée par les périodes d’enfermement pour cause de pandémie (elle vient d’ailleurs de déménager à Saint-Cyr-sur-Loire pour quitter sa maison de Paul-Bert sans jardin) :

« Notre vie a beaucoup changé depuis deux ans. On passe plus de temps à l’intérieur ce qui modifie nos besoins de vêtements. Désormais on recherche à la fois le confort et l’élégance. »

Bref, oublié le vieux jogging qu’on garde depuis dix ans et qui n’a pas d’autre fonction que celle de servir de doudou à nos jambes. D’ailleurs, Mélissa Tarlé a aussi pensé sa collection pour l’extérieur, suivant la tendance « in and out » : « On peut très bien les porter pour aller chercher les enfants à l’école, faire quelques courses ou lors d’un long voyage en avion » argumente-t-elle. Parmi les matières utilisées : viscose, mohair, nylon, maille (pour des pièces fabriquées en Italie) ou des matières recyclées (en provenance de Chine). Les tarifs : entre 59 et 109€. Dans un premier temps, Nùbé édite ses différents modèles à 25 exemplaires et en taille S, M ou L.

A noter qu’il est possible de prendre rendez-vous pour retirer ses commandes à Saint-Cyr-sur-Loire, ou les essayer directement au showroom.

Olivier Collet

Plus d’infos sur le site https://nubeparis.com/

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

Articles populaires

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !