jeudi 9 février, 2023

Du neuf pour les horaires de Fil Bleu le 5 janvier

Des aménagements sont prévus sur plusieurs lignes de bus. Certaines vont y perdre, d’autres y gagner.

La grève déclenchée la semaine dernière sur le réseau bus+tram de Tours a donné un coup de projecteur un peu précipité sur un projet qui était dans les cartons pour le 5 janvier : la mise en place de nouveaux horaires chez Fil Bleu. « La fréquentation des lignes 2 Tempo et 5, est en forte progression depuis la rentrée 2014 (20 000 voyageurs/jour pour la 2, ndlr). Il nous a donc fallu trouver des moyens pour répondre à cette forte affluence » explique Keolis qui nous a transmis les modifications à venir (par ailleurs succintement annoncées via des affiches aux arrêts).

– La ligne 50 ne desservira plus La Riche mais passera par la rive droite de la Loire, via St-Cyr-sur-Loire, jusqu’au pont Napoléon. « l’autre itinéraire n’apportait pas grand chose » justifie Thierry Couderc, directeur du réseau.

– Une nouvelle ligne Résago 5 (Barberonne > St Cyr-Mairie > Guy Raynaud – zone commerciale à St-Cyr Centre) fait son apparition. Cette ligne pourra être déclenchée uniquement sur réservation.

– Il y aura (un peu) moins de bus sur les lignes 4, 14, 15 et 17 afin d’employer les moyens ailleurs, sur les lignes en surcharge. Par exemple, sur la ligne 4 qui fait une boucle en centre-ville, on passe d’un bus toutes les 12 minutes à un tous les quarts d’heure de 10h à 16h.

Mais pourquoi faut-il absolument déshabiller Paul pour habiller Jacques ? « Tour(s)Plus décide de la mise en place d’une certaine quantité d’offre et nous nous adaptoons » explique Thierry Couderc. Donc, il aurait fallu que la collectivité paie plus pour rajouter des moyens sur les lignes 2 et 5 et conserver un nombre d’horaires identiques sur les lignes 4, 14, 15 ou 17. « Aujourd’hui, en heures de pointes, tous nos bus sont utilisés. Pour augmenter l’offre, il faudrait plus de véhicules et ça ne s’achète pas du jour au lendemain ».

Ainsi, désormais, certaines courses de la ligne 2 ne seront plus effectuées par des bus arborant le logo « Tempo », « mais ça ne changera rien pour l’usager » précise Thierry Couderc qui ajoute que le cadencement des lignes 2 et 10 le matin et le soir a été un peu revu, notamment à cause des scolaires : « on se rendait compte que les élèves montaient tous dans le même bus même s’il y’en avaient deux qui se suivaient. On se retrouvait donc avec un bus plein suivi d’un bus vide, on va essayer de rééquilibrer cela ».

Plus d’infos et les fiches horaire sur filbleu.fr

La grève jusqu’au 4 janvier ? « les syndicats n’iront pas jusqu’au bout ! »

Nous avons également interrogé le patron de Keolis sur le mouvement de grève débuté ce week-end et qui est théoriquement prévu jusqu’au 4 janvier. Il se dit prêt à répondre à une sollicitation de rendez-vous syndicale mais parie aussi sur un essouflement : « quand les agents se renseigneront sur les motivations de la grève, ils arrêteront. Les gens ne sont pas prêts à faire la grève pour ça. J’ai été au bout de mes propositions. On a amélioré la ponctualité du réseau et par conséquent les temps de pauses des conducteurs (leur principale revendication, les syndicats les jugent trop courts ndlr). Le temps de battement minimum au terminus est de 3-4 minutes et va jusqu’à 15 minutes. En moyenne il est de 9 minutes. Ca représente 17% du temps de roulage ». Ce qui signifie que pour une heure de conduite, les chauffeurs ont presque dix minutes de pause derrière.

Autre critique syndicale : une fermeture moins avancée de la boutique Fil Bleu les 24 et 31 décembre : « cette revendication ne figure pas dans le préavis ! Ils en rajoutent… » s’agace d’abord Thierry Couderc, avant d’argumenter : « Nous fermerons à 18h au lieu de 19h. L’an passé, en arrêtant à 17h on a perdu des clients. Nous sommes une activité commerciale et nous nous alignons sur les autres commerces du centre-ville qui eux ferment à 18h. C’est important ».

Olivier COLLET

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !