jeudi 9 février, 2023

[Rencard] Un pro du foot freestyle vit à Tours et on l’a rencontré

Des jongles… Le tour du monde… Un ballon bloqué sur la nuque… Gaëtan enchaîne les gestes techniques avec aisance. Originaire de Strasbourg, ce jeune trentenaire s’est posé à Tours depuis quelques mois. Son métier : il est professionnel du foot freestyle, une discipline apparue depuis environ 20 ans mais qui se développe de plus en plus ces dernières années. Lui la pratique depuis 2008, le tout en autodidacte puisqu’il s’est formé à partir de vidéos sur Internet. 12e des championnats de France 2012 puis 3e en 2013, il a fait partie des meilleurs français et a compté jusqu’à 700 000 abonnés sur YouTube avec son collectif Footstyle, monté après des rencontres via un forum de passionnés.

Aujourd’hui, Gaëtan partage sa vie entre des spectacles de freestyle et des cours aux enfants de l’école de Monnaie, qu’il voit trois fois par semaine. On l’a soumis à l’interview [Rencard] d’Info Tours, un questionnaire décalé pour apprendre à le découvrir.

Ce serait quoi ta définition du foot freestyle ?

Tu as ton ballon et tu fais des gestes avec. Cela peut être beau, esthétique, mais pas forcément. Dans cette discipline, il y a quelque chose de l’ordre de la liberté.

Qu’est-ce qui est important pour réussir ?

L’autodiscipline et la régularité. Au début je m’entraînais 2 à 3h par jour, 6 jours par semaine. Et puis le fait d’être créatif aide beaucoup. Si le geste est créatif, tu marques beaucoup de points. Cela aide aussi d’avoir une bonne intelligence musculaire pour que le corps comprenne comment les mouvements se font.

Il y a des freestylers qui t’impressionnent particulièrement ?

J’aime beaucoup les Japonais, ils ont un style particulier. C’est fascinant de voir un pays qui fait la même chose que nous en Europe ou en Amérique du Sud mais différemment. Eux ils sont le style, quand on est plus dans la technique. Ils s’accordent plus avec la musique.

Justement avec quelle musique tu aimes bien jouer ?

J’écoute vraiment pas mal de trucs, mais principalement de l’électro. Après, toutes les musiques peuvent se prêter au foot freestyle. On peut avoir un style très dynamique avec des musiques qui envoient ou des morceaux plus lents. Ce n’est pas évident de mouvoir son corps avec de la musique et un ballon : cela fait 3 éléments à gérer mais c’est un beau défi.

Quels sont les moments marquants de ta carrière ?

J’ai fait plusieurs télés, avec Patrick Sébastien dans Le plus grand cabaret du monde ou sur M6 avec La France a un incroyable talent. Mais le souvenir le plus fort c’est le show de la remise du trophée de la Ligue A espagnole en 2015. Il y avait Neymar et Messi dans le public. Mais ce n’était pas le plus impressionnant parce qu’on ne les voyait pas. Le plus dingue c’était la scène, la présence de la télé… Il ne fallait pas qu’on se loupe.

Quel équipement utilises-tu ?

Je prends des ballons spéciaux de freestyle, dont celui du collectif Footstyle dont je faisais partie et qu’on a dessiné puis fait fabriquer. Ce sont des ballons qui accrochent un peu plus. Pour les chaussures, il en faut à semelle très plate et qui sont ultra légères pour avoir moins de poids à porter. J’utilise celles de la marque spécialisée 4 Freestyle. Avant Puma en faisait mais ils ont arrêté. De bonnes chaussures, c’est presque plus important que le ballon.

Quel est ton prochain objectif ?

J’ai un rêve autour de l’artistique, plus me développer autour de la danse et de la musique mais aussi structurer une association pour mieux développer la discipline ou organiser des compétitions.

Propos recueillis par Olivier Collet

 

Le site de Gaëtan : www.gaetanfreestyle.fr. Et son portrait détaillé à lire sur 37 degrés.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !