vendredi 9 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

StorieTouraine, 08/06/22 – Fermeture des urgences de Loches, réouverture à Chinon ; L’abattoir de Bourgueil menacé ; Tensions à la mairie de Tours…

La StorieTouraine est un résumé de l’actualité en Indre-et-Loire pour avoir l’essentiel des informations du département. Voici l’édition de ce mercredi…

 

Hôpital…

Ce mercredi matin les urgences de l’hôpital de Chinon ont rouvert après trois semaines de fermeture totale pour cause de personnel paramédical en arrêt maladie pour souffrance au travail. L’unité d’hospitalisations des urgences reste fermée et les accouchements suspendus à la maternité mais une partie du personnel a repris le travail permettant cette reprise partielle. En revanche, les urgences lochois ont fermé ce mercredi à 16h et au moins jusqu’à vendredi matin… pour cause d’agents en arrêt maladie.

Une décision qui survient le jour où la nouvelle ministre de la santé fait de premières annonces pour éviter un chaos des urgences pendant l’été : les heures supplémentaires seront payées doubles, les élèves infirmiers et infirmières pourront exercer avant même la remise officielle de leur diplôme et les retraités pourront revenir faire des heures en cumulant salaire et pensions. D’autres annonces sont attendues avant le 1er juillet.

 

Faits divers…

Ce mercredi matin, un camion-benne a perdu une partie de son chargement sur l’A10 à Parçay-Meslay. Une Peugeot 207 qui roulait qui roulai derrière a été percutée par la poubelle puis a heurté la glissière de sécurité dans le sens Paris-Bordeaux. Cela dit, personne n’a été blessé.

Une histoire de poubelles également à Loches… Car de l’huile et de la graisse ont été déversées dans la rue avant le ramassage des poubelles dans lesquelles elles se trouvaient. Acte apparemment volontaire qui a nécessité un nettoyage avec de la poudre ce mercredi matin. La mairie porte plainte et examine ses images de vidéosurveillance du centre-ville pour tenter d’en savoir plus…

 

Economie…

Seule structure du genre en Indre-et-Loire, l’abattoir de Bourgueil est menacé de fermeture toute proche. En difficulté financière, cet équipement sous perfusion des collectivités locales a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce. Si aucun repreneur ne se présente il risque la liquidation dès le 28 juin. Un mauvais signal alors que le Conseil Départemental vient tout juste de lancer un label Grand Bœuf pour promouvoir le bœuf élevé et abattu en Indre-et-Loire.

 

Tensions sociales…

Ce mercredi, des agents de la ville de Tours ont directement négocié avec le maire et sa première adjointe à l’Hôtel de Ville. Il était question de leurs salaires : l’objectif c’est d’obtenir 120€ de plus par mois comme l’ensemble des agents de Tours Métropole, augmentés après la grève des éboueurs. Il s’agirait d’une compensation pour la suppression des jours d’ancienneté, une mesure décidée par la ville pour respecter la loi qui oblige à travailler 1 607h par an dans la fonction publique. Pour l’instant, la municipalité propose uniquement une prime exceptionnelle de 300€. Pour obtenir plus, les syndicats appellent à une grève illimitée dès mardi 14 juin (6 jours de grève ont déjà eu lieu auparavant pour le même motif).

 

Tennis de table…

Ce mardi Tours a perdu 3-1 contre Argentan pour l’avant-dernière journée du championnat de Pro B. La 4S a encore un match à jouer vendredi. Sans enjeu car elle ne peut plus jouer la montée en Pro A.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !