jeudi 1 décembre, 2022

Extinction de l’éclairage public : un sondage à Saint-Avertin

Fermer sa piscine, baisser le chauffage, réduire les décorations de Noël… et éteindre en partie l’éclairage public. Voici les mesures dont on entend le plus parler ces dernières semaines quand il s’agit de faire des économies d’énergie dans les communes. Face à la hausse astronomique des factures de gaz et d’électricité, les collectivités locales sont bien obligées de trouver des ressources et donc, d’une certaine manière, de revoir l’étendue de leurs prestations.

L’une des solutions les plus prisées consiste à couper en partie les lampadaires dans les rues. Si des villes comme Fondettes s’y sont mises dès 2017, et d’autres depuis déjà un certain temps comme La Ville-aux-Dames, beaucoup ne mettent la mesure en place que maintenant. Même Tours va laisser les rues de 3 quartiers dans le noir dès ce lundi 14 novembre de 1h à 4h du matin alors que la municipalité s’y refusait jusqu’ici, notamment pour des raisons de sécurité. La mesure sera ensuite évaluée par les habitants de Blanqui, de Febvotte et des Douets.

A St Avertin aussi on se pose des questions et on met la population à contribution. En cette mi-novembre, la commune de 15 000 habitants lance une consultation de 4 semaines autour de l’éclairage public.

Accessible sur le site www.ville-saint-avertin.fr ou sur papier dans les locaux de la mairie, le questionnaire vise à prendre la température avant une décision sur d’éventuelles coupures aux heures de basse fréquentation. Et comme la municipalité le rappelle, il n’est pas seulement question d’économies d’énergie mais aussi de diminuer la pollution lumineuse, nocive pour la biodiversité.

Avant forte inflation, Saint-Avertin dépensait 220 000€ par an pour s’éclairer la nuit avec 3 750 points lumineux (445 en LED, moins consommateurs). La ville a déjà décidé de réduire la période d’illuminations de fin d’année (16 décembre-3 janvier) et coupe les lumières de son hôtel de ville. Les autres décisions seront donc prises une fois les résultats de la consultation connus.

L’une des options serait de plonger la commune dans le noir de minuit à 5h hors zones de fort trafic comme la D976 (44 000€ d’économies par an).

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !